Les chiffres de l’emploi du 1er trimestre 2016

Chiffres de l'emploi du 1er trimestre 2016Cette publication de l’Observatoire présente la demande et l’offre d’emploi en Nouvelle-Calédonie au premier trimestre 2016.

Au sommaire : les cartes de la demande et de l’offre d’emploi par commune, l’évolution trimestrielle en Nouvelle-Calédonie et par province, le profil des demandeurs et des offres d’emploi, la répartition des offres et demandes par domaine professionnel, le top 10 des métiers demandés et offerts, l’évolution 2010-2016, ainsi que quelques tendances sur le marché du travail (données DTENC).

+10% de demandeurs d’emploi par rapport au premier trimestre 2015 : 13 % en province Nord, 10% en province Sud. Cette hausse concerne tous les profils de demandeurs, sans distinction d’âge, de sexe ou de diplôme.

–14% d’offres d’emploi enregistrées par les services de placement provinciaux par rapport au premier trimestre 2015. En comparant le volume d’offres d’emploi de chaque premier trimestre depuis 2010, c’est celui de 2016 qui enregistre le plus faible dépôt auprès des services de placement.

45 % des offres d’emploi se concentrent sur trois domaines professionnels : « Services à la personne et à la collectivité », « support à l’entreprise » et « Construction, bâtiment et travaux publics ».

51 % des demandeurs d’emploi plébiscitent également ces trois domaines.

Les trois métiers les plus offerts sont la « Manutention manuelle de charges », la « Sécurité et surveillance privées » et la « Préparation du gros-œuvre et des travaux publics ».

Les trois métiers les plus demandés sont le « Secrétariat », la « Préparation du gros-œuvre et des travaux publics » et les « Services domestiques ».

Pour consulter et télécharger la publication cliquez ICI
Pour en savoir plus sur les études de l’Observatoire concernant le marché de l’emploi, cliquez ICI

Une réflexion au sujet de « Les chiffres de l’emploi du 1er trimestre 2016 »

  1. Ping : Puisqu’on vous dit que ça ne va pas bien… | Longitude166

Les commentaires sont fermés.