Les métiers porteurs – Édition 2016

Les métiers porteurs - Edition 2016Quels métiers présentent plus de besoins en main-d’œuvre que de candidats et sont donc porteurs d’emploi ? L’Observatoire de l’IDC-NC publie la liste de ces métiers et des domaines professionnels concernés.

L’observation du lien entre les besoins en emploi et le vivier disponible permet d’obtenir deux indicateurs : la tension et l’adéquation. C’est à partir de ces indicateurs qu’un métier est identifié comme porteur d’emploi.

68 métiers sont porteurs parmi les 531 métiers référencés *.

−52% de besoins en emplois estimés sur les métiers porteurs.

2 domaines présentent les parts les plus importantes de métiers porteurs : le « Support à l’entreprise » et la « Banque, assurances et immobilier ».

+ de 40% des métiers porteurs nécessitent le niveau Bac +3 au minimum.

28% des métiers porteurs concernent des activités d’encadrement, principalement dans
l’« Industrie ».

67% des candidats se positionnent sur des métiers dits « excédentaires », car plébiscités par un nombre trop important de demandeurs d’emploi par rapport aux besoins des entreprises.

Vous retrouverez également dans cette publication éditée tous les deux ans : un aperçu général des métiers porteurs, leur descriptif, leur classement par domaine professionnel ainsi que les métiers dits « excédentaires ».

Pour en savoir plus sur l’approche Métier développée par l’Observatoire de l’IDC-NC, cliquez ICI.

* Le ROME – Répertoire Opérationnel des Métiers et des Emplois, conçu par Pôle emploi, recense 531 métiers classés par fiches et par domaine professionnel. Pour en savoir plus, cliquez  ICI.