Publication : Les salaires en 2015

Les salaires en 2015Quelle est l’évolution du salaire brut mensuel moyen* entre 2011 et 2015 ? Quelles sont les disparités et comment s’expliquent-elles ?

En matière de rémunération, les disparités de salaires s’expliquent non seulement par le profil des salariés (sexe, âge, ancienneté, niveau de diplôme atteint), mais aussi par les caractéristiques des entreprises (taille d’entreprise, domaine professionnel d’exercice). Ainsi, les conditions salariales deviennent plus avantageuses à mesure que les salariés avancent en âge, en ancienneté et/ou en responsabilité.

305 272 F.CFP, c’est le salaire brut mensuel moyen en Nouvelle-Calédonie, soit 11,2% d’augmentation entre 2011 et 2015.

29% des salariés perçoivent moins de 200 000 F. Les hommes et les personnes sans diplôme sont d’avantage concernés par les bas salaires.

Un salaire 2 fois plus élevé pour les diplômés de niveau Bac+3 et supérieur, par rapport aux non diplômés.

L’agriculture, domaine professionnel le moins rémunérateur, a connu une baisse de 23,8% du salaire moyen en 5 ans pour atteindre 198 000F.

Le domaine de la santé est le plus rémunérateur avec un salaire moyen de 393 000F, mais en baisse de 5,6% par rapport à 2011.

Retrouvez également dans cette publication éditée tous les deux ans :

  • les évolutions salariales entre 2011, 2013 et 2015 par domaine professionnel
  • les salaires moyen et médian en 2015 selon différentes variables
  • les salaires moyens des dix métiers les plus exercés dans chaque domaine professionnel

* Le salaire brut mensuel moyen de base est la moyenne de l’ensemble des salaires de la population concernée, hors primes, heures supplémentaires et intéressements. Il est établi en Équivalent Temps Plein (EQTP) à partir des données de l’« Enquête prospective emploi formation 2015 », qui est réalisée tous les deux ans par l’Observatoire de l’IDC-NC.