Bac pro Conduite et gestion de l’exploitation agricole option systèmes à dominante élevage (NE PAS LIER)

Niveau d'étude :
Domaines :
Type de dipôme:
Baccalauréat professionnel
Nature du dipôme:
Diplôme national ou diplôme d'Etat

Le bac pro CGEA permet de prendre en charge un élevage bovin, porcin, de gibier, etc. ou de diriger une exploitation agricole de polyculture et élevage.

Il forme à choisir les animaux lors de l’achat, surveiller la reproduction, assurer la nourriture, les soins, la traite ou la tonte, l’entretien des locaux.

Le plus souvent, ces travaux se font en parallèle avec la culture des terres produisant le fourrage, avec la récolte et le stockage.

L’exploitant a également appris à utiliser et entretenir le matériel agricole : trayeuse, tracteurs, moissonneuse-batteuse, systèmes de distribution de nourriture, ventilation, etc. À cette fin il aura acquis les notions de mécanique, électricité, soudage, etc.

Gestionnaire d’entreprise, il est en mesure de prendre les décisions, choisir son mode de production, ses fournisseurs, négocier ses achats et ses ventes. Il doit également suivre la comptabilité de l’exploitation et établir des prévisions.

Selon la taille de son exploitation, il peut employer un/des salariés. Certains agriculteurs décident de s’associer en GAEC (groupement agricole d’exploitation en commun).

Objectif

Ce diplôme forme des responsables d’exploitation. Son acquisition permet de bénéficier des aides de l’État à l’installation des jeunes agriculteurs.

Les élèves de ce bac pro se présentent obligatoirement aux épreuves du BEPA Travaux en exploitations d’élevage (facultatif pour les apprentis).

A propos de l’option :

L’option systèmes à dominante élevage forme des professionnels de la conduite d’élevage, maîtrisant l’alimentation, la reproduction et le contrôle de l’état de santé des animaux. Le programme comprend des enseignements en zootechnie, agronomie, conduite de cultures associées destinées à l’alimentation animale mais aussi en agroéquipements et économie-gestion de l’entreprise.

Programme

Enseignements professionnels

Enseignements communs aux options : économie du secteur agricole, analyse de la conduite d’une entreprise agricole, fonctionnement et gestion d’une exploitation, analyse de résultats comptables, notions de droit, de fiscalité, de gestion de ressources humaines…

Option systèmes à dominante élevage :

  • Bases scientifiques : agronomie, zootechnie, alimentation animale, reproduction, génétique.
  • Conduite d’un élevage : fonctionnement de l’atelier d’élevage, calcul des rations alimentaires, suivi de la santé du troupeau, stratégie de sélection génétique, contrôle de la reproduction et enregistrement des données, analyse des résultats technico-économiques de l’élevage, valorisation et qualité des produits…
  • Cultures associées à l’élévage : cultures liées à l’alimentation des animaux, conduite de systèmes fourragers, valorisation des effluents d’élevage en grande culture.
  • Agroéquipement : tracteur, matériel de récolte, de fertilisation, automatismes d’alimentation, de régulation d’ambiance, fonctionnalité des bâtiments et bien-être animal, réglementation sanitaire…

Sous statut scolaire, l’élève est en stage pendant 22 semaines réparties sur les 3 années du bac pro.

Admission

Ce bac pro se prépare en trois après la classe de troisième. Les élèves titulaires de certains CAP du même secteur peuvent également le préparer en 2 ans sous certaines conditions.

Poursuite

Le bac pro a pour premier objectif l’insertion professionnelle mais, avec un très bon dossier ou une mention à l’examen, une poursuite d’études est envisageable en BTSA. Quelques CS sont aussi accessibles.

Debouchés

Les objectifs :

Ce bac pro forme des élèves à devenir responsable d’une exploitation agricole en élevage ou polyculture-élevage. Bovins, porcs, volailles ou gibier… les enseignements portent sur les techniques d’élevage : composition d’une alimentation adaptée à l’âge et la race des animaux, surveillance de la santé et du comportement, soins, contrôle de la reproduction, réalisation de la traite ou de la tonte…

La formation aborde aussi les productions végétales. Le plus souvent, l’exploitation comporte des terres qui produisent le fourrage ou les céréales destinés à l’alimentation des animaux. Des cours sont consacrés au stockage des productions et à la maîtrise des installations mais aussi à l’utilisation et l’entretien des bâtiments et du matériel agricole : tracteurs, moissonneuses-batteuses, trayeuses, systèmes de distribution de nourriture, ventilation…

Les connaissances acquises en gestion permettent à l’élève de prendre toutes les décisions concernant la conduite de l’entreprise, le choix du mode de production, des fournisseurs, les décisions d’investissment… mais aussi de suivre la comptabilité et les dossiers administratifs de son exploitation et d’établir des prévisions. Il est préparé à négocier ses achats et ses ventes.

Les débouchés :

Le bac pro permet l’obtention de la capacité professionnelle agricole (CPA) nécessaire pour obtenir les aides de l’État et s’installer comme jeune agriculteur. Les titulaires du diplôme peuvent aussi devenir employés hautement qualifiés sur une exploitation agricole ou en coopérative.

Établissements

En Nouvelle-Caledonie

Pas d'offres de formations disponibles

Sur le reste de la France

Pas d'offres de formation disponible.