Bac pro Métiers de la sécurité

Niveau d'étude :
Domaines :
Type de dipôme:
Baccalauréat professionnel
Nature du dipôme:
Diplôme national ou diplôme d'Etat

Objectif

Le titulaire de ce bac pro est préparé à l’exercice des différents métiers de la sécurité, de la sûreté et de l’ordre public, de la protection des personnes, des biens et de l’environnement.

Il contribue à la sûreté, à la sécurité de l’espace public et privé. Il lutte contre les incendies conformément aux techniques professionnelles. Il assure des missions de secours et d’assistance aux victimes. Il est chargé de la surveillance des lieux et des accès, rappelle et fait respecter les réglementations spécifiques. Il protège l’intégrité physique des personnes. Il constate et identifie les atteintes aux biens et/ou à l’environnement ainsi que les situations à risques.

Le diplômé, après recrutement par concours ou sélection, peut intégrer la sécurité publique (police nationale, gendarmerie municipale ), civile ou privée.

Dans le secteur de la sécurité civile, il peut exercer le métier de sapeur-pompier professionnel (en qualité de fonctionnaire territorial au sein d’un Service Départemental d’Incendie et de Secours) ou militaire (brigade de sapeurs-pompiers de Paris, sapeur-sauveteur militaire en unité d’instruction et d’intervention de la sécurité civile).

Dans le secteur de la sécurité privée, il peut travailler soit dans une entreprise privée de sécurité soit dans un service interne de sécurité d’une entreprise. Il peut occuper des postes d’agent de sécurité, d’agent de contrôle d’accès, d’agent de surveillance, d’agent de gardiennage, d’agent de protection physique des personnes, d’agent de sécurité dans l’événementiel, d’agent de sécurité incendie.

Le diplômé peut accéder à d’autres fonctions, par des formations complémentaires et/ou des concours, examens professionnels dans les domaines d’activités suivants : plongée sous-marine, recherche en milieux périlleux, sauvetage-déblaiement, cynotechnie, risques radiologiques et chimiques, conduite d’engins spéciaux, lutte contre les feux de forêt, le secours en montagne, etc.

Les élèves de ce bac pro se présentent obligatoirement aux épreuves du CAP Agent de sécurité (facultatif pour les apprentis).

Programme

Sous statut scolaire, l’élève est en stage pendant 22 semaines. En terminale, il choisit une dominante : sécurité incendie ou sécurité publique et sûreté.

Dominante : sécurité publique et sûreté

  • Contribuer à la sécurisation d’une manifestation à caractère sportif, social, festif, culturel : procéder aux contrôles, filtrages, palpations
  • Intervenir lors d’une situation d’infraction
  • Participer au maintien du bon ordre, de la salubrité, de la tranquillité sur la voie publique ou dans un espace privé
  • Intervenir en sécurité routière
  • Rédiger des écrits professionnels et rendre compte oralement
  • Assurer les missions de secours et d’assistance aux victimes, seul ou en équipe
  • Assurer la surveillance des lieux et des accès dans des sites : établissement recevant du public (ERP), immeuble de grande hauteur (IGH) ou de très grande hauteur (ITGH), industriels…

Dominante : sécurité incendie

  • Alerter : interpréter l’alarme, sécuriser les personnes et le site, guider les secours
  • Éteindre un feu : intervenir sur un début d’incendie, utiliser les moyens d’extinctions adaptés
  • Assurer les missions de secours et d’assistance aux victimes, seul ou en équipe
  • Assurer la surveillance des lieux et des accès dans des sites : établissement recevant du public (ERP), immeuble de grande hauteur (IGH) ou de très grande hauteur (ITGH), industriels…

Admission

Ce bac pro se prépare en trois ans après la classe de troisième.

Poursuite

Ce bac pro a pour objectif l’insertion professionnelle. Il n’est pas prévu de poursuite d’études vers un niveau BTS.

Debouchés

Les objectifs :

Le titulaire de la spécialité «Métiers de la sécurité» peut être employé dans les différents métiers relatifs à la sécurité, à la sûreté et à l’ordre public : sécurité dans les espaces publics et privés, sécurité incendie, secours à personne et prévention : surveillance des lieux et des accès. Ce bac pro ne prépare pas aux concours de la fonction publique.

Les débouchés :

Pour intégrer la fonction publique par concours, le bac pro « métiers de la sécurité » n’est pas suffisant, il nécessite une formation complémentaire de préparation de concours.

Les trois grands domaines de la sécurité

  • La sécurité publique : sous contrat de droit public, le titulaire de la spécialité «Métiers de la sécurité» peut exercer des activités d’adjoints de sécurité de la police nationale ou de gendarmes adjoints volontaires. Après recrutement par concours ou sélection, il intègre la police nationale, la gendarmerie nationale ou la police municipale
  • La sécurité civile : dans le cadre d’un engagement citoyen défini par un contrat de droit public, parallèlement à son métier, le titulaire de la spécialité «Métiers de la sécurité» a reçu la formation qui lui permet d’exercer en qualité de sapeur-pompier volontaire (SPV) dans un SDIS. Après recrutement par concours ou sélection, il peut exercer le métier de sapeur-pompier professionnel, en qualité de fonctionnaire territorial au sein d’un Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS).
  • La sécurité privée : il peut exercer certains métiers de la sécurité privée tels que, agent de sécurité, agent de contrôle d’accès, agent de surveillance, agent de gardiennage, agent de protection physique des personnes, agent de sécurité dans l’événementiel, agent de sécurité incendie. Il peut également, après avoir suivi et validé des formations complémentaires, exercer des métiers tels qu’agent cynophile, agent de vidéoprotection, agent de sûreté portuaire ou aéroportuaire, convoyeur et transporteur de fonds, agent de sécurité sur sites spécifiques et sensibles

Établissements

En Nouvelle-Caledonie (1)

Sur le reste de la France

Sélectionnez une région: