Bac pro Pilote de ligne de production

Niveau d'étude :
Domaines :
Type de dipôme:
Baccalauréat professionnel
Nature du dipôme:
Diplôme national ou diplôme d'Etat

Le titulaire du baccalauréat professionnel pilote de ligne de production (PLP) exerce ses activités dans des entreprises appartenant à des secteurs économiques extrêmement diversifiés. Il est fonctionnellement rattaché au responsable de production, et travaille en équipe.

Objectif

Le titulaire de ce bac pro prépare la production à réaliser sur une ligne automatisée ou semi-automatisée. Il conduit la ligne de production en coordonnant les opérateurs ou agents. Il suit et régule les dérives du processus de production. Il intervient soit sur la partie de transformation primaire du produit en exécutant des tâches centrées sur la conduite de l’installation de production, soit hors de la transformation primaire du produit sur des activités telles que le conditionnement en aval ou en amont (approvisionnement). L’activité peut concerner plusieurs lignes ou systèmes de production. Dans toutes les activités, il cherche à améliorer la productivité de l’outil de production en prenant en compte la santé et la sécurité des personnes, en préservant les biens et l’environnement.

Ce bachelier exercera un métier dans les secteurs industriels dont les processus sont plutôt automatisés, coordonnés ou intégrés. Les industries de transformation, d’élaboration et de conditionnement le recrutent pour mettre en œuvre des processus continus, discontinus ou mixtes. Il pourra évoluer dans des secteurs aussi divers que l’agroalimentaire, la pharmacie, la cosmétique, la transformation des pâtes à papiers et cartons, l’électronique, la production et la transformation des métaux, la sidérurgie, l’automobile, l’industrie textile, la céramique, la transformation des déchets…

Programme

Enseignements professionnels :

  • analyse liée à la production du produit fabriqué
  • matériaux utilisés
  • énergies mises en oeuvre
  • communication et gestion de l’information
  • procédés et processus de production

Sous statut scolaire, l’élève est en stage pendant 22 semaines sur les 3 ans du bac pro. Pendant la période de formation en milieu professionnel, l’élève appréhende la compétitivité industrielle à laquelle sont confrontées les entreprises de la production. Il intervient sur des équipements grandeurs réelles dont ne disposent pas les établissements de formation.

Admission

Ce bac pro se prépare en trois après la classe de troisième. Les élèves titulaires de certains CAP du même secteur peuvent également le préparer en 2 ans sous certaines conditions.

Poursuite

Le bac pro a pour premier objectif l’insertion professionnelle mais, avec un très bon dossier ou une mention à l’examen, une poursuite d’études est envisageable en BTS.

Debouchés

Les objectifs :

Le futur pilote de ligne de production apprend à connaître les équipements techniques dans le cadre des activités de changement de série et de maintenance en fonction de la diversité des produits. Il doit être capable de communiquer et de rendre compte avec l’outil de communication adapté (importance de l’informatique) ; de s’informer et d’analyser la situation, d’informer du cours de l’activité professionnelle ; de préparer le travail d’organisation et de réalisation du pilotage ; de piloter une ligne ou un système de production ; d’assurer le suivi de la production lié à l’analyse des indicateurs et des paramètres de production, des spécifications du produit ; de choisir et de combiner les modes opératoires pour faire face aux situations et de qualifier son intervention ; de gérer les compétences techniques des personnels affectés sur la ligne ; de proposer des améliorations et des pistes de résolution de problèmes ; d’identifier des risques pour la production, les biens, l’environnement, la personne et la sécurité ; d’appliquer les mesures de prévention de tous les risques identifiés.

Les débouchés :

Comme il est formé pour travailler dans des industries de transformation, d’élaboration et de conditionnement où sont mis en oeuvre des processus continus, discontinus ou mixtes, il pourra évoluer dans des secteurs aussi divers que l’agroalimentaire, la pharmacie, la cosmétique, la transformation des pâtes papiers et cartons, l’électronique, la production et la transformation des métaux, la sidérurgie, l’automobile, l’industrie textile, cuirs et peaux, la céramique, la transformation des déchets.

Établissements

En Nouvelle-Caledonie (1)

Sur le reste de la France

Sélectionnez une région: