BTS Design de produits

Niveau d'étude :
Domaines :
Type de dipôme:
Brevet de technicien supérieur
Nature du dipôme:
Diplôme national ou diplôme d'Etat

« Joindre l’utile à l’agréable », telle pourrait être la devise du designer. Mais attention, pour ce professionnel, un objet « agréable » est avant tout adapté à son usage et ergonomique. Concepteur de produits de grande consommation, il doit posséder des compétences et des connaissances à la fois technologiques, formelles, esthétiques et économiques.

Objectif

Le titulaire de ce diplôme dessine la forme, définit les couleurs et choisit les matériaux des objets de grande consommation fabriqués industriellement. Il intervient dès la conception du produit à réaliser et travaille en relation directe avec les ingénieurs d’études, les techniciens de fabrication et les services marketing et commerciaux de l’entreprise.

Le design est un « métier de synthèse » qui exige des compétences et des connaissances à la fois technologiques, formelles, esthétiques et économiques. La formation comprend des enseignements généraux, des enseignements artistiques (atelier de conception et pratique plastique) et professionnels (culture design, technologies).

Le titulaire de ce BTS peut travailler dans une agence de design indépendante, dans un service de design intégré à une entreprise ou en free-lance, et pour des secteurs variés : automobile, véhicules industriels, machines-outils, équipement électronique et informatique, mobilier, électroménager, emballage-conditionnement…

Programme

En plus des enseignements généraux (français, langue vivante étrangère, mathématiques, sciences physiques), la formation comporte des enseignements professionnels.

  • Ateliers de conception (10 heures hebdomadaires en 1re année, 11 heures en 2e) : pivot de la formation, l’atelier de conception permet la synthèse des apprentissages plastiques, théoriques et technologiques autour d’une démarche de projet. Les étudiants expérimentent les différentes étapes suivies par le designer dans son activité (analyser le problème, explorer et proposer des solutions, etc.). En 1re année, des exercices fondamentaux permettent d’approcher chaque aspect du métier : dessin et volume, analyse et méthode, expérimentation et construction, identité de l’objet, communication et infographie. En 2e année, l’accent est mis sur les méthodes de conduite de projet (définition d’une problématique, stratégie, hypothèses, etc.) autant que sur les moyens utilisés (graphisme, volumes, communication) ainsi que sur la veille technologique et culturelle.
  • Atelier 3 D (3 heures hebdomadaires en 2e année) : approfondissement de la maquette volume et des outils informatiques de modélisation
  • Technologies (3 heures hebdomadaires en 1re année, 2 heures en 2e) : enseignement théorique (technologie de construction et de fabrication, connaissance et mise en oeuvre des matériaux), et pratique (au sein de l’atelier de conception).
  • Pratique plastique (6 heures hebdomadaires en 1re année, 3 heures en 2e) : pratique du dessin, de la couleur et du volume : réalisation de schémas, croquis, dessins de construction et maquettes.
  • Culture design (3 heures hebdomadaires en 1re année, 2 heures en 2e) : culture design et enjeux contemporains. Histoire du design et thèmes transversaux (artisanat industrie, pièce unique série…), notions plus générales (design et communication, écologie, éthique…), la création contemporaine et ses relations à la société et à l’histoire.

Sous statut scolaire, l’élève est en stage de 4 à 6 semaines en entreprise dans un des domaines de design de produits.

Poursuite

Les titulaires du BTS design de produits peuvent accéder aux formations suivantes (recrutements sur dossiers et ou épreuves, entretiens) : diplômes supérieurs d’arts appliqués, licences professionnelles en design industriel, diplômes d’écoles spécialisées, 2e année de certaines écoles des Beaux-Arts.

Debouchés

Les objectifs :

L’objectif de ce BTS est de former un assistant de designer industriel intervenant dans la réalisation de toute sorte d’objets (automobile, bijoux, mobilier …). Au cours de sa formation, l’élève apprend à concevoir des objets ou des lieux fonctionnels et harmonieux en fonction d’une problématique donnée. Grâce aux enseignements de technologies (connaissances des matériaux et de leurs caractéristiques) et de culture design (histoire de l’objet, innovations techniques, mutations culturelles et sociales), l’élève est capable d’imaginer de nouveaux produits de consommation en tenant compte à la fois des contraintes technologiques, ergonomiques, esthétiques, sociologiques et économiques.

Dans la phase de conception d’un projet, l’élève réalise des schémas et des croquis grâce à sa pratique plastique, et s’appuie sur l’atelier 3 D pour fabriquer des maquettes avec des logiciels de modélisation et s’initier au prototypage.

L’atelier de conception lui permet de confronter tous les cours théoriques à la pratique et d’acquérir la démarche de projet.

Les enseignements d’économie et de gestion viennent compléter sa formation pour appréhender la gestion financière des projets de design.

Les débouchés :

Le designer peut exercer son art en libéral ou comme salarié au sein d’agences de design indépendantes ou de services de design intégrés à des entreprises. De la bijouterie au BTP, de l’électronique à l’édition en passant par l’administration, l’action sociale, le textile, la restauration, l’activité du designer peut se faire au compte d’une entreprise en direction du consommateur ou en interne, pour l’entreprise elle-même.

Pour devenir designer, le titulaire du BTS devra poursuivre en diplôme supérieur d’arts appliqués et /ou acquérir une expérience en entreprise : il commencera en tant que designer « junior » au sein d’une équipe.

Établissements

En Nouvelle-Caledonie

Pas d'offres de formations disponibles

Sur le reste de la France

Sélectionnez une région: