BTS Techniques physiques pour l’industrie et le laboratoire

Niveau d'étude :
Domaines :
Type de dipôme:
Brevet de technicien supérieur
Nature du dipôme:
Diplôme national ou diplôme d'Etat

Mesures mécaniques, acoustiques, chimiques, thermiques, physico-chimiques… toutes ces techniques sont nécessaires à la mise au point ou à l’amélioration de produits fabriqués. Elles relèvent de la compétence du spécialiste des mesures physiques, susceptible de s’insérer aussi bien dans un laboratoire de recherche que dans un bureau d’études, un service qualité ou un service de maintenance.

Objectif

Ce diplôme forme des spécialistes en mesures physiques : mesures électriques, de pression, de débit, de température… Capables de concevoir et de mettre en œuvre une chaîne de mesure adaptée à un usage particulier, ils savent réaliser des mises au point, analyser des anomalies de fonctionnement et y remédier.

Les compétences acquises rendent ces techniciens aptes à s’insérer aussi bien dans les laboratoires de recherche que dans les bureaux d’études, les services qualité, les services de maintenance ou d’assistance aux clients…

Les possibilités d’emploi se situent dans des secteurs très variés : l’automobile, l’aéronautique, la chimie, la production d’énergie…

Programme

En plus des enseignements généraux en français, anglais, mathématique, la formation comporte des enseignements professionnels en

Electricité : mise en oeuvre des composants de l’électronique analogique et numérique. Conception et test de composants et de montages d’électronique de puissance, d’électrotechnique et d’asservissements. Maîtrise des techniques de mesures électriques.

Mécanique : étude de quelques mouvements, éléments de cinématique, énergie mécanique, lois de la dynamique, les systèmes matériels, la mécanique des fluides (pression, mesure de débits, viscosité).

Optique, optoélectronique et imagerie : connaissance des sources et détecteurs (émission de lumière, détecteurs de lumière, colorimétrie), lois de l’optique géométrique, composants optiques, propagation des ondes. Caractéristiques des fibres optiques, propriétés des instruments d’optique; optique ondulatoire, optique guidée, spectrométrie.

Thermodynamique et thermique : connaissance et savoir-faire en système thermodynamique, en mesure des températures. Maîtrise des équilibres physiques, de la technique du vide (phénomènes physico-chimiques sous vide, écoulement des gaz, mesures de pression).

Chimie : structure de l’atome, la molécule, notions de cinétique. En laboratoire, cours de chimie des solutions diluées, étude des macromolécules.

Mesures et instrumentation : mise en oeuvre et amélioration d’une chaîne de mesure automatisée, systèmes informatiques généralistes, bases de programmation, acquisition de données (sur PC)

Projet : Présentation du projet pédagogique de l’étudiant pour approfondir les contenus :

-formuler une problématique;

-établir un cahier des charges, planifier le travail;

-choisir une solution et la justifier d’un point de vue scientifique, technologique, socioéconomique;

-stages en entreprise

Poursuite

Le BTS est un diplôme conçu pour une insertion professionnelle. Cependant avec un bon dossier ou une mention à l’examen, il est possible de poursuivre en licence professionnelle dans le secteur de la métrologie, l’optronique, l’acoustique ou en classe préparatoire technologie industrielle post-bac + 2 (ATS) pour entrer en école d’ingénieur.

Debouchés

Les objectifs :

Ce BTS apporte des compétences scientifiques en électronique, en électrotechnique, en optique, en mécanique, en informatique utiles aux diplômés pour concevoir une chaine de mesure. La maîtrise des méthodes industrielles de mesures informatisées et de contrôle d’appareillages lui permettent de contribuer à optimiser le fonctionnement des appareils, de détecter et de réparer les dysfonctionnements des équipements utilisés dans divers secteurs industriels.

En formation, l’élève apprend à effectuer des montages en électronique et en électrotechnique, à utiliser la conception assistée par ordinateur, à choisir des capteurs en vue de concevoir une chaine de mesure.

Il maîtrise les techniques de mesure classiques en physico-chimie, de température, de débit, de pression, d’électricité et d’ électronique, d’optique, de thermodynamique. Les enseignements en optique lui donnent les savoir-faire pour effectuer des dosages physico-chimiques en spectrophotométrie, en polarimétrie.

Les débouchés :

Collaborateur direct de l’ingénieur, ce technicien supérieur peut exercer dans des laboratoires de recherche ou de contrôle, des bureaux d’études, de méthodes, des services assurance qualité, des services de maintenance d’appareils de mesure, des services d’assistance et de formation client dans des secteurs aussi divers que la mécanique, l’informatique, l’automobile, la chimie, le biomédical, la production d’énergie, l’aéronautique

Établissements

En Nouvelle-Caledonie

Pas d'offres de formations disponibles

Sur le reste de la France

Sélectionnez une région: