CAP Cuisine

Niveau d'étude :
Domaines :
Type de dipôme:
Certificat d'aptitude professionnelle
Nature du dipôme:
Diplôme national ou diplôme d'Etat

Métier de passion, de nombreuses années sont nécessaires avant de maîtriser l’art culinaire. En CAP, les élèves apprennent à préparer les ingrédients, les techniques de cuisson, les bases de la cuisine : les entrées, la viande, le poisson… En fin de formation, ils doivent être capables de composer un menu.

Objectif

Le titulaire du CAP cuisine réalise des plats en utilisant différentes techniques de production culinaire. Il connaît les produits alimentaires dont il gère l’approvisionnement (établissement des bons de commande, réception et stockage des marchandises, calcul des coûts). Il prépare les légumes, viandes et poissons avant d’élaborer un mets ou assemble des produits préélaborés. Il a appris les techniques de cuisson et de remise en température. Il sait réaliser des préparations chaudes ou froides (hors-d’oeuvre, sauces, desserts ) qu’il met en valeur lors du dressage de l’assiette. Il est capable d’élaborer un menu.

Par ailleurs, il doit entretenir son poste de travail et respecter les règles d’hygiène et de sécurité. Son environnement professionnel exige une bonne résistance physique et la capacité de s’adapter à de fortes contraintes horaires.

Le diplômé débute en tant que commis de cuisine dans la restauration commerciale ou collective.

Programme

Techniques professionnelles :TP de confection des plats et des desserts qui, en général, sont consommés par le personnel et les élèves de l’établissement.

Technologie appliquée : l’élève effectue des manipulations, suit des démonstrations, reçoit des compléments d’informations de type professionnel, technique, économique, scientifique, qui viennent approfondir la formation aux techniques professionnelles ou remédier aux insuffisances constatées en TP.

Technologie professionnelle : l’élève étudie les produits comme par exemple les différents morceaux d’un animal de boucherie avec leurs différentes utilisations, les préparations, les cuissons, la culture culinaire (historique, les AOC), les personnels (comportements professionnels, tenues vestimentaires, les horaires), les arts de la table, etc.

Sciences appliquées, hygiène alimentaire : microbiologie, physique, chimie, notions qui permettront de comprendre et d’appliquer avec discernement les règles en matière de risques alimentaires, de sécurité et d’hygiène des personnes et des locaux.

Communication : techniques de communication avec ses collègues et la clientèle

Connaissance de l’entreprise et de son environnement économique, juridique et social : initiation à la gestion commerciale et comptable, à l’économie, à la législation du travail et aux institutions publiques, . Utilisation de logiciels professionnels.

Poursuite

Le CAP conduit directement à la vie active, cependant il est possible d’envisager une poursuite d’étude afin de se spécialiser ou de se perfectionner.

Debouchés

Les objectifs :

En CAP cuisine, les élèves apprennent les techniques culinaires et approfondissent leur connaissance des produits. En deux ans, ils sont formés à la réalisation de mets de l’entrée au dessert, ils sont capables d’élaborer un menu. La conception culinaire suppose également la maîtrise des approvisionnements et des stocks ainsi que la connaissance des règles d’hygiène et de sécurité.

Les débouchés :

Le titulaire du CAP cuisine exerce la fonction de commis cuisinier(ière) dans tous les secteurs de la restauration d’hôtellerie et de collectivité.D

Établissements

En Nouvelle-Caledonie (6)

Sur le reste de la France

Sélectionnez une région: