Diplôme d’ingénieur de l’École nationale supérieure de chimie, de biologie et de physique de l’Institut polytechnique de Bordeaux spécialité agroalimentaire et génie biologique

Niveau d'étude :
Domaines :
Type de dipôme:
Diplôme d'ingénieur
Nature du dipôme:
Titre habilité par la Commission des titres d'ingénieurs

Ingénieur généraliste, l’ingénieur « Sciences et Techniques des Aliments » est appelé à occuper des postes à responsabilités dans les domaines liés à la production, la qualité ou la recherche et développement. Il est capable de gérer les aspects organisationnels, techniques, humains et économiques d’un projet touchant à l’élaboration d’un produit alimentaire.

Objectif

Compétences « métier » scientifiques et techniques :

1. Obtenir ou modifier des propriétés fonctionnelles d’un produit en réponse à un cahier des charges ou à la demande d’un marché :

  • Connaître les différents constituants des matières premières, leur structure, leur diversité et leurs propriétés fonctionnelles et nutritionnelles,
  • Maîtriser l’élaboration d’un produit alimentaire à partir des matières premières et des auxiliaires de formulation,
  • Maitriser les caractéristiques physico-chimiques d’un produit alimentaire et leur évolution au cours du temps,
  • Identifier les principaux microorganismes en lien avec la qualité sanitaire des aliments, leurs caractéristiques et les paramètres influençant leur développement,
  • Connaître les agents pathogènes et d’altération et leurs impacts en IAA,
  • Exploiter les microorganismes dans les fermentations alimentaires et non alimentaires,
  • Identifier, évaluer et gérer les risques sanitaires au niveau des procédés de transformation des aliments.

2. Choisir, développer, mettre en oeuvre un procédé (laboratoire, pilote, production) :

  • Valoriser, transformer les produits d’origine végétale ou animale,
  • Choisir, développer, mettre en oeuvre et optimiser un procédé de transformation, de fermentation ou de conservation des produits alimentaires,
  • Choisir, développer, mettre en oeuvre un procédé de séparation, d’extraction, de transport des fluides aux différentes échelles,
  • Connaître les principales opérations unitaires et procédés des industries agroalimentaires (par exemple, procédés de conservation des aliments),
  • Comprendre le couplage entre les opérations unitaires et maîtriser les interactions produit/procédé,
  • Maîtriser un processus de production complexe en réponse à des enjeux de performance et à la demande d’un marché.

3. Résoudre les problèmes liés à la conception et à la production en intégrant les dimensions QHSE :

  • Mettre en place des traitements chimiques et/ou physiques pour prolonger la conservation des aliments,
  • Evaluer la qualité nutritionnelle d’un aliment en utilisant la démarche de diagnostic nutritionnel,
  • Mettre en oeuvre des mesures et des outils réglementaires assurant la sécurité des salariés et des installations.

4. Choisir et mettre en oeuvre des méthodes d’analyse et de caractérisation pertinentes :

  • Connaître les méthodes d’analyses des différents ingrédients des matrices alimentaires,
  • Choisir et mettre en oeuvre des méthodes d’analyse moléculaires de détection et de quantification de microorganismes (et OGMs),
  • Déterminer la composition nutritionnelle d’un produit en utilisant une table de composition,
  • Choisir et mettre en oeuvre des tests organoleptiques sur différents produits alimentaires.

5. Concevoir et mener un projet innovant d’entreprise :

  • Concevoir et intégrer une démarche sécuritaire dans ses projets d’entreprise,
  • Choisir et mettre en oeuvre des méthodes de gestion de projet,
  • Aborder un projet innovant d’entreprise dans le cadre d’une démarche éthique, de type RSE.

Compétences relationnelles, managériales et cognitives :

  • Mobiliser ses capacités d’observation, de schématisation et son esprit critique,
  • Appréhender la complexité,
  • Assurer une veille technologique et réglementaire,
  • Analyser une situation de travail,
  • Evaluer des compétences.

Il exploite et développe des compétences plus spécifiques issues de la spécialisation choisie :

Conception et Production en Industrie Agroalimentaire

  • Maîtriser les enjeux d’une démarche conception dans son contexte global,
  • Maîtriser les aspects humains et sécuritaires de la fonction de responsable production,
  • Gérer et maîtriser la caractérisation de la performance en production industrielle,
  • Identifier et mettre en oeuvre les leviers d’actions pour une amélioration continue,
  • Résoudre les problèmes liés à la production, à la sécurité alimentaire, à la sécurité des personnes,
  • Mener un projet de redéploiement et de redressement d’entreprise,
  • Mettre en oeuvre le système management de la qualité.

Innovation et Nutrition Humaine

  • Concevoir, formuler, développer un aliment-santé en réponse à un cahier des charges ou à la demande d’un marché,
  • Choisir, développer, mettre en oeuvre un procédé adapté à un aliment (laboratoire, pilote),
  • Résoudre les problèmes liés à la conception d’un aliment-santé en intégrant les dimensions QHSE,
  • Connaître l’impact des nutriments sur la santé,
  • Choisir un nutriment d’intérêt adapté à une population cible,
  • Rédiger et analyser un dossier toxicologique (démarche de maîtrise des risques toxicologiques),
  • Choisir une population cible et une matrice alimentaire adaptée à celle-ci.

Lipides et Applications industrielles

  • Maitriser les concepts de formulation et de dé-formulation d’un produit en réponse à un cahier des charges ou à la demande d’un marché,
  • Choisir, développer, mettre en oeuvre des procédés (émulsification, formation des mousses, obtention ou modification des corps gras) utilisant des corps gras (laboratoire, pilote, production),
  • Intégrer les corps gras et leurs technologies associées dans le contexte QHSE,
  • Choisir et mettre en oeuvre des méthodes d’analyse et de caractérisation pertinentes pour les milieux dispersés et les corps gras associés ou non dans les produits alimentaires et non alimentaires,
  • Obtenir des corps gras d’origine animale et végétale et modifier leurs propriétés fonctionnelles en réponse à un cahier des charges,
  • Maitriser la diversité des huiles et des graisses de manière à promouvoir leur utilisation dans le cadre d’un projet innovant d’entreprise,
  • Relier les propriétés physico- chimiques des corps gras aux propriétés fonctionnelles d’un produit alimentaire ou non alimentaire et leurs mises en oeuvre dans les procédés industriels,
  • Appréhender la démarche de formulation d’un nouveau produit alimentaire ou non alimentaire dans le respect de la règlementation et de l’éthique.

Management intégré QSE et développement durable

  • Savoir évaluer les impacts des entreprises sur l’environnement,
  • Savoir promouvoir une amélioration continue, en particulier dans le domaine de la responsabilité sociétale,
  • Résoudre les problèmes liés à la conception et à la production en intégrant les dimensions sécurité des personnes et de l’environnement,
  • Anticiper, intégrer les dimensions QHSE dans l’organisation des entreprises,
  • Choisir et mettre en oeuvre des méthodes d’analyse pertinentes des risques et des pollutions,
  • Choisir des indicateurs pertinents et mettre en oeuvre les méthodes, les outils pour leurs mesures,
  • Construire et mettre en oeuvre un système de Management intégré HQSE, conduire un audit,
  • Choisir, développer, mettre en oeuvre des démarches de développement durable,
  • Promouvoir la mise en oeuvre de l’éco-conception en intégrant les dimensions de développement durable.

En partenariat avec Bordeaux Ecole de Management et l’école des Beaux Arts de Bordeaux, l’ENSCBP propose en complément des compétences générales d’ingénieur en Sciences et Techniques des Aliments, une approche pluriculturelle du monde socioéconomique sur la base de l’un des 7 modules d’ouverture proposés lors de la troisième année :

  • Arômes-saveurs-parfums : un monde d’innovation,
  • Géo économie des ressources rares en exploitation responsable,
  • Conception d’un objet innovant,
  • Tissu : de la cellule à l’urbain,
  • Marketing et Achats,
  • Marketing durable,
  • Responsabilités et Impacts.
     

Debouchés

Les objectifs :

L’objectif du programme d’études est de former des ingénieurs polyvalents qui auront développé leur capacité à manager des projets et qui auront acquéri le savoir-être indispensable pour intégrer rapidement des fonctions de cadre dans l’entreprise.

Établissements

En Nouvelle-Caledonie

Pas d'offres de formations disponibles

Sur le reste de la France

Sélectionnez une région: