Diplôme d’ingénieur du Centre universitaire des sciences et techniques de l’université Clermont Ferrand II spécialité génie biologique

Niveau d'étude :
Domaines :
Type de dipôme:
Diplôme d'ingénieur
Nature du dipôme:
Titre habilité par la Commission des titres d'ingénieurs

L’ingénieur en Génie Biologique de Polytech Clermont-Ferrand maîtrise un champ disciplinaire très vaste, qui couvre l’ensemble des étapes d’un procédé basé sur l’utilisation de matériel vivant ou issu du vivant. Un ingénieur relevant de ce domaine dispose des techniques d’identification et de modification de la matière première et/ou du biocatalyseur ainsi que des outils nécessaires à l’élaboration et à la conduite d’un procédé de production, purification, formulation et conditionnement d’un produit. Les contraintes liées aux réglementations, aux normes environnementales et à l’assurance qualité sont, bien sûr, intégrées à chaque étape.

Objectif

1. Compétences génériques de l’ingénieur en Génie Biologique

  • Les compétences génériques de l’ingénieur sont déclinées dans le domaine du Génie Biologique selon les items suivants:
  • Etre capable de construire une pensée critique sur le champ, les objets, les données, les démarches et les outils mobilisés aux interfaces Physique-Chimie-Biologie
  • Etre capable d’analyser un besoin technique et de l’exprimer en une spécification ou un cahier des charges
  • Etre en mesure de tenir compte des contraintes socio-économiques dans la résolution et la modélisation d’un problème de génie biologique
  • Etre capable de respecter les règles de la propriété intellectuelle dans le cadre de recherches bibliographiques, production de résultats, démarche d’innovation
  • Maîtriser les notions de base de l’économie générale, de la gestion et du droit de l’entreprise
  • Comprendre les enjeux et les méthodes d’optimisation des organisations (démarches qualité, marketing, choix financiers, gestion de projets, veille)
  • Etre capable de prendre en compte les enjeux de la démarche « Développement durable » dans toutes ses dimensions (économique, sociale et environnementale)
  • Etre capable de comprendre les enjeux du territoire et des réseaux dans lesquels s’inscrit son activité
  • Etre capable de gérer un projet en mobilisant les outils de gestion de projet en mobilisant les ressources nécessaires, être force de proposition
  • Etre apte à travailler à l’international par la maîtrise de la langue dans un contexte professionnel et par la capacité à s’adapter à un environnement culturel à l’étranger

2. Compétences spécifiques de l’ingénieur en Génie Biologique de Polytech Clermont-Ferrand

Concevoir et mettre en oeuvre à l’échelle industrielle des biocatalyseurs (enzymes ou microorganismes) :

  • Identifier et/ou concevoir un biocatalyseur (enzyme et microorganisme)
  • Mettre en oeuvre le biocatalyseur jusqu’à l’échelle industrielle

Pouvoir prendre en charge la conception, l’amélioration et la réalisation d’un bioprocédé

  • Concevoir, améliorer et industrialiser un bioprocédé
  • Intégrer les spécificités de la matière première
  • Intégrer les contraintes socio-économiques liées au procédé

Etre capable de manager la conception ou l’amélioration de produits issus ou à destination de la matière biologique

  • Identifier et contrôler les caractéristiques des produits finis
  • Concevoir, formuler, améliorer et fabriquer un bioproduit
  • Intégrer les contraintes socio-économiques liées au produit

Debouchés

Les ingénieurs en Génie Biologique exercent leurs activités dans les secteurs des industries Agro-alimentaires, des industries chimiques, pharmaceutiques, Eau et gestion des déchets, extraction d’énergie, service ingénierie et études techniques

Ce professionnel peut prétendre aux emplois suivants:

  • Ingénieur en qualité et affaires règlementaires: son rôle est de concevoir, coordonner et organiser la démarche et les actions de contrôle qualité au sein de l’entreprise
  • Ingénieur en production industrielle: son rôle est d’organiser et de superviser les procédures de fabrication de produits industriels en respectant le cahier des charges et les impératifs définis par le service contrôle qualité de l’entreprise
  • Ingénieur en recherche et développement: son rôle est de concevoir de nouveaux produits ainsi que de nouvelles technologies à visée industrielle (développement et innovation commerciale)

Établissements

En Nouvelle-Caledonie

Pas d'offres de formations disponibles

Sur le reste de la France

Sélectionnez une région: