Master Droit, économie, gestion mention gestion de l’environnement

Niveau d'étude :
Domaines :
Type de dipôme:
Master indifférencié (recherche et professionnel)
Nature du dipôme:
Diplôme national ou diplôme d'Etat

Ce master a pour objectif général de former des professionnels capables d’identifier et de gérer des problèmes spécifiques liés à l’environnement que ce soit au sein d’une entreprise privée, d’un cabinet d’expertise ou d’une administration.

Objectif

A l’issue de son cursus, l’étudiant :

  • A acquis une culture juridique de base assez large, et certaines réflexes juridiques, en ce qui concerne le droit de l’environnement,
  • A acquis des pratiques d’évaluation, de maîtrise des risques et plus précisément des risques environnementaux par les entreprises,
  • A acquis une base théorique à l’analyse des problèmes d’environnement et à la compréhension des politiques publiques dans ce domaine,
  • Connait les bases théoriques permettant la compréhension de la conciliation de la croissance économique et des principes du développement durable,
  • Comprend l’approche économique des espaces urbains et régionaux, en considérant essentiellement la dimension spatiale des phénomènes économiques (localisation des activités économiques),
  • Domine les techniques quantitatives (modélisation, optimisation, régression, variables explicatives, tests d’hypothèses) utiles dans le cadre d’études environnementales,
  • Connait les principales techniques de gestion de projets (ordonnancement, analyse de projet, suivi de projet),
  • Connait les principaux problèmes environnementaux auxquels sont aujourd’hui soumis les littoraux (disparition et modification des espaces naturels et agricoles en bord de mer, augmentation constante des espaces artificialisés et urbanisés dans les communes littorales, dégradation de la biodiversité et des habitats, problèmes liés à la qualité de l’eau),
  • Peut aborder les questions liées à la qualité de l’air en milieu industriel et comprendre les grandes problématiques liées à la qualité de l’air ainsi que les impacts sanitaires et socio-économiques induits par la qualité de l’air,
  • Comprend le choix des politiques publiques environnementales, au moyen de la prévision de leurs effets sur l’environnement et de la prise en compte de leur coût de mise en place (taxes, réglementations, marchés de permis à polluer, responsabilité civile),
  • Maîtrise par manipulations les fonctions d’un SIG,
  • Connait les réalités réglementaires, techniques et économiques de la gestion de l’eau,
  • Connait les principaux éléments de méthode afin de moderniser la gestion des déchets au sein d’un établissement public ou privé,
  • Évalue les conséquences sur l’environnement des déplacements de personnes et de biens (plans de déplacements).

Debouchés

 Les principaux domaines d’engagement sont :

  • Gestion des déchets (collectivités locales ou entreprises),
  • Gestion de l’eau (par exemple, l’Agence de l’eau),
  • Normalisation (ISO 14000) (entreprises ou conseil).

Les principaux recruteurs sont :

  • des cabinets d’audit,
  • des organismes dépendant du Conseil Régional,
  • des associations de protection de la nature.

Établissements

En Nouvelle-Caledonie

Pas d'offres de formations disponibles

Sur le reste de la France

Sélectionnez une région: