La MIJ lance de nouveau la Structure d’Insertion par le Travail (SIT)

La MIJ de la province Sud et le Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie ont renouvelé la signature d’une convention Structure d’Insertion par le Travail (SIT), dispositif initié en 2015 et coordonné par la Direction du Travail et de l’Emploi (DTENC).

Ce dispositif SIT favorise l’insertion professionnelle des jeunes les plus éloignés de l’emploi, grâce à un contrat de travail et un accompagnement spécifique et personnalisé, mettant l’accent à la fois sur le développement du projet d’insertion et sur l’apprentissage du geste professionnel en entreprise.

La SIT permet aux jeunes sélectionnés de bénéficier :

  • D’un statut salarié, déclaré à la CAFAT, avec un contrat de travail pouvant aller jusqu’à 9 mois,
  • D’un salaire progressif selon les phases, allant de 50 % à 75 % du SMG,
  • D’un accompagnement renforcé par les conseillers MIJ tout au long du parcours.

Pour 2017, la MIJ a été agréée sur ce projet pour mettre en œuvre 15 parcours pour des jeunes de 18 à 26 ans, issus de différentes communes de la province Sud.

Le dispositif se décline en 3 phases :

  • Phase 1 : Adaptation de 3 mois

Les jeunes salariés préparent leur projet professionnel, notamment par le biais de différents modules animés par des conseillers MIJ et des intervenants extérieurs : connaissance de soi, confiance en soi, clarification du projet professionnel, représentation du métier, connaissance de l’environnement socio-économique et techniques de recherche d’emploi.

Ces modules alterneront entre ateliers collectifs, entretiens individuels et découverte professionnelle grâce à des stages en entreprises.

  • Phase 2 : Mise en production de 3 mois

Il s’agit de valider les savoirs faire et de se former en situation réelle en entreprise tout en poursuivant un accompagnement assuré par un conseiller MIJ.

  • Phase 3 : Pré-emploi de 3 mois

Cette dernière phase concrétise le parcours du jeune salarié par la validation des acquis, par la montée en compétence en situation réelle, par l’adaptation au poste de travail et par l’intégration dans l’équipe au sein de l’entreprise.

La phase 1 a débuté vendredi 1er septembre à la MIJ de Nouméa.