Ingénieur / ingénieure en électronique numérique

Niveau d'accès :
Statut(s) :
salarié
Secteur(s) d'activité(s) :
/ / / / / /
Centre(s) d'intérêt(s) :
/ /

Lecteurs DVD ou MP3, téléphones portables, guidages de missiles… l’ingénieur en électronique numérique conçoit toute une gamme de produits pour le grand public ou les professionnels. Un métier où innovation et efficacité se cultivent au quotidien.

L’ingénieur en électronique numérique crée les puces électroniques contenues dans divers équipements (lecteurs DVD, MP3, téléphones portables, ordinateurs…). À partir d’un cahier des charges, il définit l’architecture matérielle et fonctionnelle de la partie numérique. Puis il choisit les composants et détermine leur organisation. Il pilote le développement, la mise au point, le déploiement et la documentation technique du projet. Une fois les circuits imprimés réalisés, il les teste et procède aux ajustements et mises au point nécessaires.

Le métier

Nature du travail

Définir des algorithmes

L’ingénieur en électronique numérique crée les puces électroniques contenues dans divers équipements (lecteurs DVD, MP3, téléphones portables, ordinateurs…) et définit les algorithmes qui permettront de traiter les informations, via également des systèmes embarqués.

Concevoir une architecture

Pour cela, il s’appuie sur un cahier des charges qui décrit les différentes fonctions attendues. Il définit ensuite l’architecture matérielle et fonctionnelle de la partie numérique du système électronique, puis il choisit les composants et détermine leur organisation. Il pilote le développement, la mise au point, le déploiement et la documentation technique du projet.

Élaborer et simuler

À l’aide d’outils informatiques, il élabore un schéma, puis simule son comportement. Une fois les circuits imprimés réalisés, il effectue des mesures et organise des tests de contrôle pour vérifier qu’ils remplissent bien les fonctions attendues. En fonction des résultats obtenus, il peut procéder aux ajustements et mises au point nécessaires. Enfin, il rédige et suit les dossiers d’homologation, de certification…

Compétences requises

Avoir une double compétence

L’ingénieur en électronique numérique possède une double compétence. Il est formé à la fois en électronique et en informatique. Cela lui permet de travailler sur la partie matérielle des produits (cartes électroniques constitués de composants) et sur la partie logicielle (programmation informatique).

Savoir rédiger, analyser, créer

Minutieux et rigoureux lorsqu’il manipule des cartes électroniques, l’ingénieur électronicien sait aussi rédiger. Il met à jour la documentation qui sert à réaliser les manuels d’utilisation et de dépannage, ainsi que le dossier technique. Il maîtrise impérativement l’anglais. Curieux, il réalise un travail de veille technologique, en se tenant au courant des dernières innovations. Capable d’analyse et de synthèse, il a aussi un esprit créatif, indispensable à la conception de nouveaux produits.

Se spécialiser

Ce professionnel peut également se spécialiser dans l’une des grandes familles de l’électronique : traitement du signal (son, image), micro-électronique (conception et fabrication de puces), hyperfréquences (utilisées en télécommunications par GSM)…

Où l'exercer?

Lieux d’exercice et statuts

Dans l’industrie

Une grande partie des ingénieurs en électronique numérique travaille en bureaux d’études, dans les entreprises en conception électronique : fabrication de systèmes de transmission, de puces électroniques…

Un travail d’équipe

L’ingénieur en électronique numérique sait travailler au sein d’une équipe pluridisciplinaire, sous la responsabilité d’un chef de projet, avec les ingénieurs du département innovation et développement, mais aussi avec d’autres services : avec le département marketing, par exemple. Il est rattaché au directeur des opérations ou au directeur recherche et développement.

À un rythme soutenu

Des horaires élastiques, voire une certaine dose de stress sont à prévoir en période de bouclage, surtout dans les sociétés d’ingénierie. Quant à la mise à jour des connaissances (nouvelles technologies, normes en vigueur…), elle se fait souvent le week-end.

Carrière

Un avenir prometteur

La majorité des ingénieurs en électronique numérique exerce dans la construction électronique. Ils sont également présents dans l’industrie automobile, l’aéronautique, l’industrie de l’armement, le secteur médical, les transports… Ils peuvent aussi exercer dans les organismes de recherche publics.

Évolutions possibles

Le débutant en services d’études peut devenir chef de projet puis responsable d’unité de production. Il peut aussi s’orienter vers un poste plus commercial, comme celui d’ingénieur d’affaires qui négocie les contrats avec les clients.

Salaire du débutant (base métropolitaine)

Entre environ 248 000 Cfp (2080 euros) et 2910 euros brut par mois.

Accès au métier

Le diplôme d’ingénieur reste la voie classique, mais le métier est aussi accessible aux titulaires d’un master.

  • Niveau bac + 5

  • Diplôme d’ingénieur en électronique, informatique, optronique, mesures, métrologie, contrôle, appareillage, instrumentation…
  • Master mention électronique, énergie électrique, automatique…

En savoir plus