Psychologue de l’éducation nationale spécialité éducation, développement ou conseil en orientation scolaire et professionnelle

Niveau d'accès :
Statut(s) :
fonctionnaire
Secteur(s) d'activité(s) :
/
Centre(s) d'intérêt(s) :
/ /
Vidéo

Psychologue chargé de l’information sur les filières d’études, les métiers et l’emploi, le psychologue de l’Education nationale spécialité éucation, développement et conseil en orientation solaire et professionnelle accompagne les personnes dans l’élaboration de leur projet professionnel.

Dans un CIO (centre d’information et d’orientation) ou en établissement scolaire, le psychologue de l’Education nationale spécialité éucation, développement et conseil en orientation solaire et professionnelle (EDO) accompagne les personnes dans l’élaboration de leur projet de formation. Au cours d’entretiens, il les informe sur les études et les métiers. Il les aide à approfondir leur connaissance d’eux-mêmes et à se projeter dans l’avenir. Il travaille en collaboration avec les professeurs et chefs d’établissement. Il est recruté sur concours à bac+5.

Le métier

Nature du travail

Informer

Le psychologue d’éducation, développement et conseil en orientation scolaire et professionnelle » informe les publics (jeunes scolarisés ; élèves en situation de handicap ou en difficulté ; non-francophones ) sur les métiers et les formations. Il guide les élèves dans la construction de leur parcours de formation et d’insertion professionnelle. Il participe à des actions de prévention contre l’échec scolaire. Au sein de l’établissement scolaire, il anime des séances collectives d’information sur le système éducatif.

Écouter et conseiller

Le psychologue reçoit en entretien les jeunes, analyse leurs demandes, les aide à mieux cerner leurs envies de formation et à se projeter dans l’avenir pour une meilleure insertion professionnelle. Il utilise parfois des tests de motivation, d’aptitudes ou de personnalité, et leur fournit de la documentation (brochures, adresses de sites Internet…) pour élargir leurs perspectives.

Travailler en équipe

Réunions avec les professeurs principaux, le CPE (conseiller principal d’éducation), le principal ou le proviseur (pour élaborer le volet orientation du projet d’établissement), participation aux conseils de classe… Autant d’occasions pour ce psychologue de travailler en collaboration avec les différents acteurs de la vie scolaire.

Compétences requises

Incollable sur le système éducatif

Le psychologue de l’Education nationale travaille avec des jeunes, des parents inquiets et perdus face à la complexité de l’offre de formations, du système éducatif. Pour les accompagner efficacement, il doit posséder une connaissance approfondie du système éducatif, des métiers et de leurs débouchés. Il s’intéresse également à la vie économique et sociale, et suit de très près l’évolution du monde professionnel.

Psychologue et animateur

Formé aux techniques de l’entretien, ce psychologue doit faire preuve de qualités relationnelles et d’esprit d’ouverture. Grâce à ses capacités d’analyse et de synthèse, il apporte une réponse adaptée à la situation et au profil du jeune.

Il anime régulièrement des séances d’information pour les élèves et leurs parents, mais aussi des réunions de travail avec les enseignants pour concevoir des activités pédagogiques.

Adaptable et organisé

Travaillant sur différents sites et en lien avec de nombreux interlocuteurs, il programme ses interventions et organise son emploi du temps en fonction des demandes.

Où l'exercer?

Lieux d’exercice et statuts

Des déplacements

Ce psychologue exerce en  CIO (centre d’information et d’orientation) et en établissements scolaires. Il partage son temps entre le CIO et les établissements scolaires qui lui sont confiés. Selon le secteur géographique couvert par le CIO, ses déplacements peuvent être de plusieurs dizaines de kilomètres.

À raison de 2 à 5 établissements scolaires, ce psychologue suit, en moyenne, 1 500 élèves par an.

Il peut également exercer au sein du SAIO (service académique d’information et d’orientation) d’un rectorat ou dans un service d’information et d’orientation à l’université.

Il participe, par ailleurs, à des salons professionnels sur l’orientation, les métiers, l’apprentissage.

Des fonctions diverses

Ce psychologue est placé sous l’autorité du directeur du CIO ou du chef de l’établissement dans lequel il a été affecté. Il mène des entretiens individuels, mais travaille aussi en groupe avec les élèves et en équipe au sein des établissements scolaires. Dans un SAIO, il réalise des bilans statistiques d’orientation.

Carrière

Peu de postes

Le concours de recrutement pour devenir psychologue de l’Education nationale est un concours national. Il existe deux spécialités dans le concours dont la spécialité « éducation, développement et conseil en orientation scolaire et professionnelle ».

Vers des fonctions d’encadrement

Ce psychologue est un fonctionnaire de catégorie A. Après plusieurs années d’ancienneté, il peut accéder au poste de directeur de CIO. Il assumera alors des fonctions de pilotage de projet et de budget, de gestion des ressources humaines et d’encadrement d’équipe, d’expertise, de représentation…

Il peut également passer les concours internes de l’Éducation nationale afin de devenir chef d’établissement ou inspecteur de l’Éducation nationale chargé de l’information et de l’orientation.

Salaire du débutant (base métropolitaine)

environ 239 000 Cfp (2000  euros) brut par mois.

Accès au métier

Des études de psychologie à l’université (licence et master) sont nécessaires pour se présenter au concours de psychologue de l’éducation nationale avec deux spécialités au choix dont une : éducation, développement et conseil en orientation scolaire et professionnelle (EDO) pour le second degré. Les étudiants en master 2 penvent s’inscrire au concours, mais devront valider leur diplôme pour être nommé psychologue de l’éducation national.Une fois le concours réussi, les lauréats suivent une année de formation en tant que fonctionnaire stagiaire, rythmés par un stage en Rased et en CIO et des cours en centres de formation. Une fois titularisés, ils obtiennent le certificat d’aptitude aux fonctions de psychologue de l’éducation nationale spécialité « éducation, développement et conseil en orientation scolaire et professionnelle ».

  • Niveau bac + 5

  • Master de psychologie

Exemples de formations

Formations disponibles en Nouvelle-Calédonie

Aucune formation disponible en Nouvelle-Calédonie

Formations dans le reste de la France

Aucune formation disponible dans les autres régions de France

En savoir plus

Témoignage

Magali, conseillère d'orientation-psychologuedans un CIO à Nice (06)

Un métier de contact

"C'est la diversité des missions, des lieux, des publics et des moyens que j'apprécie dans ce métier. Je partage mon temps entre le CIO et les établissements scolaires où j'effectue des permanences et reçois sur rendez-vous. Je mène des entretiens individuels d'aide aux choix d'orientation pour les élèves, étudiants, jeunes adultes. Je fais le point avec eux sur leur parcours, leurs goûts, leurs désirs, et les guide dans l'élaboration de leur projet. Je réalise des bilans psychologiques, j'exploite des questionnaires d'intérêts, je programme des séances collectives d'information sur les différentes voies de formation. Conseillère technique auprès des équipes éducatives, je rencontre régulièrement les professeurs pour parler des élèves en difficulté et mettre en place les conditions de leur réussite scolaire."