Sociologue

Niveau d'accès :
Statut(s) :
fonctionnaire, indépendant, salarié
Secteur(s) d'activité(s) :
/ / /
Centre(s) d'intérêt(s) :
/ /

Qu’est-ce qu’une famille ? Quand cette notion est-elle apparue ? Voici le type de questions auxquelles tente de répondre un sociologue. Son objectif : comprendre comment fonctionne une société.

Le sociologue tente de comprendre les mécanismes qui régissent les rapports des individus entre eux et, plus largement, tout ce qui contribue à l’organisation de la société. Il mène des enquêtes sur le terrain, traite et analyse les données recueillies avec méthode. Rigoureux et intuitif, il intervient comme consultant, chargé d’études ou assistant des ressources humaines en entreprise. Les débouchés dans la recherche et l’enseignement sont très limités.

Le métier

Nature du travail

Comprendre et expliquer

Le sociologue essaie de comprendre et d’expliquer les mécanismes qui régissent l’organisation et l’évolution de la société, en particulier les phénomènes et les comportements sociaux. Il mène des enquêtes sur le terrain, organise des entretiens en petits groupes, réalise des sondages auprès de consommateurs avant le lancement d’un nouveau produit. Parmi ses nombreux sujets d’études : la famille, l’éducation, le travail, la politique, la violence urbaine…

Appliquer une méthode

Si les thèmes diffèrent, les méthodes restent inchangées. Le sociologue commence par définir le champ de l’étude, puis s’informe sur les recherches déjà menées sur le sujet (on parle d' » exploration « ). Il passe ensuite à la phase  » collecte d’informations « . Il conçoit des questionnaires et dirige des entretiens afin de recueillir le maximum d’informations. Il traite informatiquement les données obtenues, les analyse, puis présente les résultats sous forme de schémas, de tableaux statistiques, de synthèses écrites ou orales.

Compétences requises

Curiosité et objectivité

Première qualité du sociologue : l’intérêt qu’il porte à ses contemporains et à la société qui l’entoure. Curieux, capable de respecter une démarche scientifique excluant toute subjectivité, il sait prendre du recul vis-à-vis des sujets qu’il étudie et rester neutre. Il doit être capable de travailler seul, mais aussi en équipe pour confronter son point de vue avec d’autres quand un problème particulier se pose.

Intuition et rigueur

Soumettant ses connaissances à la réalité, le sociologue n’hésite pas à se remettre en question. Pour réaliser les entretiens et les questionnaires, il utilise son intuition et son sens du contact. Pour traiter les données recueillies, il mobilise des compétences en mathématiques, statistique et informatique. Enfin, pour communiquer ses résultats, il fait preuve de qualités pédagogiques et rédactionnelles. Une certaine mobilité est indispensable.

Où l'exercer?

Lieux d’exercice et statuts

Sur le terrain

Une partie du travail se passe à l’extérieur, pour des enquêtes de terrain. Le sociologue se rend dans certains quartiers, rencontre les gens pour recueillir des informations sur leur mode de vie au quotidien, leurs goûts… Le reste du temps, il le passe à son bureau, derrière un ordinateur.

Divers statuts

Le statut d’un sociologue dépend du secteur d’activité où il exerce. Fonctionnaire dans l’enseignement, la recherche et l’administration publique, il sera salarié dans une entreprise ou un cabinet-conseil. Il peut aussi travailler comme vacataire ou contractuel, voire en libéral. Les vacations et les temps partiels sont monnaie courante pour les débutants.

Carrière

Une insertion difficile

Pour les études et les enquêtes, il faut prospecter les collectivités territoriales, les entreprises, les services de ressources humaines et répondre à des appels pour traiter des questions sociales. Les recruteurs apprécient les doubles formations (en sociologie et droit, sociologie et économie ou gestion), complétées par une expérience significative.

Dans le privé et le public

Dans les entreprises, le sociologue intervient pour réaliser des diagnostics, des sondages auprès des salariés (enquêtes de satisfaction…), des audits sociaux. Il analyse la situation, donne des conseils sur l’organisation, les besoins en formation… Les collectivités territoriales et les ministères font également appel à son expertise. Dans les instituts de sondage, les agences de marketing et les cabinets d’études privés, il décrypte les nouvelles tendances, les attentes des consommateurs, le comportement des électeurs… Il peut aussi intervenir à la demande d’une agence d’urbanisme ou d’un organisme de santé.

Enseignement et recherche

Le titulaire du CAPES (certificat d’aptitude au professorat de l’enseignement du second degré) de sciences économiques et sociales ou de l’agrégation de sciences sociales peut enseigner dans un établissement de l’enseignement secondaire. À l’université, il occupe un poste d’enseignant-chercheur. Il peut aussi se faire recruter comme chercheur dans un organisme de recherche tel que le CNRS (Centre national de la recherche scientifique).

Salaire du débutant (base métropolitaine)

environ 199 000 Cfp (1666 euros) brut par mois.

Accès au métier

Les études de sociologie sont des études universitaires longues.

La plupart des recruteurs privilégiant les doubles compétences, il est recommandé de ne pas se limiter au seul apprentissage de la sociologie. Ainsi, des universités proposent des parcours : sociologie-économétrie, sociologie-histoire, sociologie-économie…

Pour devenir enseignant-chercheur ou chercheur, le titulaire d’un master recherche doit poursuivre en doctorat (bac + 8).

À noter : les Écoles normales supérieures (ENS) d’Ulm, de Lyon et de Cachan préparent à l’agrégation de sciences économiques et sociales. L’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) forme les étudiants à la recherche.

Niveau bac + 5 et plus

  • Masters mention sociologie ; sciences sociales ; sciences économiques et sociales
  • Diplôme de l’EHESS
  • Doctorat en sociologie.

Exemples de formations

Formations disponibles en Nouvelle-Calédonie

Aucune formation disponible en Nouvelle-Calédonie

Formations dans le reste de la France

Jusqu'au BAC

non inscrit au RNCP

Après le BAC

niveau 1 (bac + 5 et plus)

En savoir plus

Témoignage

Laëtitia, chargée d'études
L'insertion des travailleurs handicapés

"Je travaille sur des études commandées par des sociologues universitaires. Avec 3 sociologues et des juristes, nous commençons actuellement une étude sur l'insertion des travailleurs handicapés en milieu ordinaire. En amont, nous cherchons à savoir comment l'accord signé par certaines branches professionnelles s'est mis en place, qui a négocié, qui sont les signataires et les non-signataires... Ensuite, nous irons voir comment cet accord se décline dans les entreprises."