Bac pro Métiers de la mode – vêtements

Niveau d'étude :
Domaines :
Type de dipôme:
Baccalauréat professionnel
Nature du dipôme:
Diplôme national ou diplôme d'Etat

 Le titulaire du bac pro Métiers de la mode-vêtement exerce en atelier, en bureau d’études, ou en bureau des méthodes. Il intervient dans le cadre de fabrications en petites séries et dans le suivi des productions en grandes séries.

Objectif

Le titulaire du bac pro Métiers de la mode-vêtement intervient dans le cadre de fabrications en petites séries et dans le suivi des productions en grandes séries. Il exerce en atelier, en bureau d’études, ou en bureau des méthodes.

L’agent technique d’atelier ou de bureau d’études des industries de l’habillement est en charge de la réalisation des prototypes. Il intervient tout au long de la chaîne de fabrication du vêtement : définition, industrialisation, réalisation, assemblage et contrôle des éléments constituant le vêtement. En phase de conception, il travaille en collaboration avec le modéliste, chargé de réaliser le vêtement. Il l’aide dans la préparation des patronages et la réalisation du prototype. En phase d’industrialisation, il élabore les différentes tailles du vêtement à partir d’un logiciel de PAO et procède à la coupe. Il participe, par ailleurs, à l’amélioration des processus de production. En fin de production, il contrôle la qualité du produit fini. Il intervient dans le cadre de fabrications en petites séries et dans le suivi des productions en grandes séries.

Le titulaire du bac pro Métiers de la mode peut évoluer vers des fonctions de technicien supérieur modéliste ou de technicien supérieur des méthodes d’industrialisation, après expérience ou/et une formation complémentaire.

Programme

Enseignements professionnels

  • Entreprises de la filière mode : typologie des entreprises, types d’activités, intervenants, types de marchés.
  • Définition technique des produits : concepts de mode et types de produits ; analyse fonctionnelle ; études techniques de conception des modèles (forme, patronnage, gradation des modèles) ; spécification des produits.
  • Matières et matériaux : caractéritiques chimiques, physiques et mécaniques ; essais physico-mécaniques ; essais chimiques ; procédés d’ennoblissement.
  • Industrialisation des produits : conception, industrialisation, production, contrôle ; procédés techniques (matelassage, coupe en CFAO, assemblage, montage, traitement et finition, contrôle) ; ordonnancement de la production.
  • Qualité et contrôle .
  • Système de production et maintenance : maintenance préventive de premier niveau, protection de l’environnement et risques industriels.
  • Représentation technique du produit : logiciels de représentation 2D, bases de données, technologies de l’information.
  • Sécurité et ergonomie.
  • Arts appliqués : culture artistique, moyens de représentation.
  • Démarche de projet : analyse du cahier des charges, mise au point du projet, méthodologie du prototypage.

Sous statut scolaire, l’élève est en stage pendant 22 semaines réparties sur les 3 années du bac pro.

Admission

Ce bac pro se prépare en trois ans après la classe de troisième. Accès possible après un CAP du domaine des matériaux souples.

Poursuite

Le bac pro a pour objectif l’insertion professionnelle mais, avec un très bon dossier ou une mention à l’examen, une poursuite d’études est envisageable en BTS.

Debouchés

Les objectifs :

Le bac pro métiers de la mode forme des élèves à l’ensemble de la chaîne de fabrication du vêtement.

Avant toute conception, l’élève apprend à décoder les fiches techniques de matériaux et de fournitures, afin d’être capable de choisir la solution technique la plus adaptée aux diverses contraintes de la matière d’oeuvre grâce aux enseignements portant sur les matières et matériaux et à l’apprentissage des techniques de produits.

Les enseignements professionnels d’industrialisation des produits lui permettent de se préparer, pour la phase de conception d’un vêtement, à définir les assemblages d’un modèle et à réaliser les patronnages, le prototype et à monter un vêtement. Dans cette phase, il travaille en collaboration avec un modéliste. Il est également formé à la gradation sur des systèmes de CAO et PAO et à la coupe. L’enseignement est complété par des enseignements de représentation technique 2D du vêtement nécessaire pour la phase de recherche et des cours d’arts appliqués;histoire de la mode et de son environnement, représentation graphique, chromatique et volumique. Enfin, le futur diplômés développe les qualités nécessaires pour assurer le contrôle qualité du produit fini. L’enseignement privilégie la démarche de recherche et de projet ainsi que la réalisation d’un dossier de synthèse.

Les débouchés :

Le bac pro métiers de la mode;vêtements permet de se charger de la réalisation de prototypes de vêtements. Le titulaire de ce diplôme peut évoluer vers des fonctions de technicien supérieur modéliste ou de technicien supérieur des méthodes d’industrialisation.

Établissements

En Nouvelle-Caledonie (1)

Sur le reste de la France

Sélectionnez une région: