Bac pro Technicien d’usinage

Niveau d'étude :
Domaines :
Type de dipôme:
Baccalauréat professionnel
Nature du dipôme:
Diplôme national ou diplôme d'Etat

Ce bac professionnel vise à former des techniciens d’atelier capable de mettre en oeuvre, de gérer et de conduire les moyens de production qui permettent d’obtenir, par enlèvement de matière, des pièces usinées d’une grande précision.

Objectif

En entreprise ou en atelier de mécanique, le titulaire de ce bac pro maîtrise la mise en oeuvre de l’usinage par enlèvement de matière.

Il sait analyser l’ensemble des données techniques et utiliser la chaîne des données numériques (conception assistée par ordinateur, fabrication assistée par ordinateur ). Lors du lancement et du suivi de la production, il prépare les outils et les outillages. Il conçoit un programme à partir d’une définition numérique et à l’aide de logiciels de fabrication assistée par ordinateur puis il effectue la simulation du programme. Il implante et transfère les données numériques.

Il règle et met en oeuvre le système. Il choisit les matériels de mesure et de contrôle. Il installe et règle les outils et les outillages. Il réalise les pièces dans le respect de la qualité, des délais et des coûts. Il assure la maintenance de premier niveau de l’ensemble du système de production.

Le technicien travaille en équipe et collabore avec les différents services de l’entreprise. Il possède des connaissances en gestion de production appliquées au contexte de l’atelier.

Programme

Enseignements professionnels

  • Construction : analyse des produits et étude de comportement (démarche productique ; optimisation et analyse des données de définition de produit ; analyse fonctionnelle ; modélisation des liaisons et actions mécaniques ; cinématique ; statistiques ; dynamique ; résistance des matériaux).
  • Systèmes et techniques de fabrication et de manutention : systèmes de fabrication, circulation des produits et des informations, techniques de fabrication par enlèvement de matière, systèmes et procédés de manutention de produits.
  • Agencement et gestion des outillages : outillages de coupe, porte-pièces, outillages de contrôle.
  • Coupe de matériaux : problématique, outillage de coupe, géométrie, cinématique et dynamique de l’action de coupe.
  • Prévention, sécurité et ergonomie.
  • Communication et dialogue : évolution et organisation, langages de description structurés ou de programmation.
  • Qualité et contrôle : définition et organisation, mesure de la qualité en production, suivi ajustement.
  • Organisation des systèmes : organisation des systèmes de production automatisés, architecture des moyens de production automatisés.
  • Préparation de la production : organisation de la production, hiérarchie ; organisation du processus et des procédures ; optimisation.
  • Gestion de la production : approche globale, ordonnancement de la production, suivi et ajustement, optimisation, maintenance des moyens de production.

Sous statut scolaire, l’élève est en stage pendant 22 semaines réparties sur les 3 années du bac pro.

Admission

Ce bac pro se prépare en trois après la classe de troisième. Les élèves titulaires de certains CAP du même secteur peuvent également le préparer en 2 ans sous certaines conditions.

Poursuite

Le bac pro a pour premier objectif l’insertion professionnelle mais, avec un très bon dossier ou une mention à l’examen, une poursuite d’études est envisageable en BTS.

Debouchés

Les objectifs :

Ce bac professionnel vise à former des élèves capables de mettre en oeuvre tout ou partie de l’ensemble des moyens de production pour obtenir des produits par enlèvement de matière.

Au cours de sa formation, l’élève apprend à analyser et à exploiter l’ensemble des données techniques de production. Il s’initie à l’utilisation de la chaîne de données numériques (CAO, FAO, simulation numérique).

Il acquiert les compétences qui lui permettent de mettre en oeuvre le système de production ; ainsi, il sait régler, vérifier, conduire et suivre la production, mais aussi préparer les outils et les outillages (porte-pièces, système de mesure et de contrôle) et traiter les problèmes de l’ensemble du système de production.

De plus, il est préparé, dans le cadre d’une production unitaire ou de petite série, à élaborer le processus opératoire à partir d’une définition numérique à l’aide de logiciels spécialisés, à choisir les matériels de mesure et de contrôle ainsi que les réglages. Les enseignements dispensés lui donnent la capacité de mettre en oeuvre la machine, les équipements et les moyens pour contrôler des pièces. Il est également initié à la maintenance de premier niveau de l’ensemble du système de production.

Les débouchés :

Le technicien d’usinage travaille dans différents secteurs : industrie mécanique (fabrication d’équipements industriels, réalisation d’outillages), aéronautique, automobile, construction électrique et autres.

Établissements

En Nouvelle-Caledonie

Pas d'offres de formations disponibles

Sur le reste de la France

Sélectionnez une région: