CAP Installateur sanitaire

Niveau d'étude :
Domaines :
Type de dipôme:
Certificat d'aptitude professionnelle
Nature du dipôme:
Diplôme national ou diplôme d'Etat

Appelé aussi plombier, le monteur en installations sanitaires, consacre une part importante de son activité aux réparations d’urgence, mais c’est aussi un ouvrier qualifié qui installe et entretient les canalisations industrielles et domestiques d’eau, de gaz ou d’air comprimé.

Objectif

Le titulaire de ce diplôme exerce des activités de plomberie (intervention sur des compteurs d’eau, installation de salles de bains, de piscines…) dans une grande entreprise ou chez un artisan.

Dans les immeubles d’habitation, industriels ou commerciaux, il effectue des opérations de raccordement de canalisations du réseau d’eau à différents appareils sanitaires, systèmes industriels, installations privées… Il peut également réaliser des travaux de remise en état (réparation de robinets, résolution de problèmes de fuite d’eau, remplacement d’appareils…) liés à l’usure normale ou à la vétusté des installations.

Programme

Communication technique : lire un plan, établir des cotations simples, exploiter et utiliser des données informatisées

Installations et équipements :

  • les réseaux fluidiques (le parcours des canalisations, les règles de pose)
  • le traitement et l’épuration des eaux
  • les combustibles et énergies (définition, stockage)
  • les systèmes de production d’eau chaude (diversité, fonctionnement)
  • la ventilation des locaux

Matériaux : acier, cuivre, aluminium ; colles et adhésifs.

La formation comprend un stage de 14 semaines en entreprise.

Poursuite

Les élèves peuvent acquérir une spécialisation en préparant une mention complémentaire en un an.

Ils peuvent acquérir un niveau de qualification suppplémentaire et ou une spécialisation en préparant un brevet professionnel (BP) ou un bac pro.

Debouchés

Les objectifs :

Il travaille d’après le plan du maître d’oeuvre qui indique la répartition et l’emplacement des appareils ainsi que le parcours des canalisations. Il peut mettre lui même au point des schémas d’installation à partir de ses propres relevés.

Son activité :

  • Il repère les emplacements des conduites et des appareils.
  • Exécute des percements des différentes parois (murs, planchers et cloisons).
  • Il façonne, assembe, des canalisations et les raccorde aux appareils sanitaires.
  • Il met en service l’installation.

Dans une construction neuve, il intervient par étapes successives, en coordination avec les différents corps d’état.

  • En début de chantier : pose des réseaux.
  • En cours de chantier : pose des appareils sanitaires liés au bâti (baignoire, bac à douche, appareils suspendus ou encastrables).
  • En fin de chantier : pose d’appareils sanitaires.

Il effectue aussi des réparations et des remises en état : fuites d’eau, réparation de robinets, remplacement d’appareils.

Les débouchés :

La plupart du temps les emplois se trouvent dans les entreprises de petite taille (moins de vingt salariés), qui rencontrent d’ailleurs des difficultés pour recruter du personnel qualifié.

Établissements

En Nouvelle-Caledonie (2)

Sur le reste de la France

Sélectionnez une région: