Diplôme d’ingénieur ENSIL-ENSCI de l’université de Limoges spécialité eau et environnement

Niveau d'étude :
Domaines :
Type de dipôme:
Diplôme d'ingénieur
Nature du dipôme:
Titre habilité par la Commission des titres d'ingénieurs

L’ingénieur en Eau et Environnement exerce ses compétences scientifiques, techniques et managériales dans le domaine de la production de l’eau, des traitements des eaux usées et des déchets, et de la gestion des environnements urbains et industriels dans le contexte du développement durable. Ses activités principales sont :

  • d’apporter un appui technique aux besoins des secteurs publics et privés du domaine de l’environnement (eaux, sol, air, déchet, production industrielle) par des études et des réalisations de projets concourant à la protection et au développement de la ressource en eau, à la gestion des déchets et à la prévention des risques naturels ;
  • de planifier les étapes du projet, de l’étude, de déterminer les protocoles des expérimentations, de mener leur réalisation en assurant la gestion de services et le bon fonctionnement des équipes correspondantes.
  • d’harmoniser le développement industriel avec une gestion durable de la production et une approche raisonnée du développement économique ;

Il inscrit ses actions dans une perspective d’aménagement durable de l’espace.

Objectif

La certification implique la vérification des capacités suivantes :

  • 1 – Aptitude à mobiliser les ressources d’un large champ de sciences fondamentales.
  • 2 – Connaissance et compréhension du champ scientifique et technique de la spécialité « eau et environnement »
  • 3 – Maîtrise des méthodes et des outils de l’ingénieur : identification et résolution de problèmes, même non familiers et non complètement définis, collecte et interprétation de données, utilisation des outils informatiques, analyse et conception de systèmes complexes, expérimentation.
  • 4 – Capacité à s’intégrer dans une organisation, à l’animer et à la faire évoluer : engagement et leadership, management de projets, maîtrise d’ouvrage, communication avec des spécialistes comme des non-spécialistes.
  • 5 – Prise en compte des enjeux industriels, économiques et professionnels : compétitivité et productivité, innovation, propriété intellectuelle et industrielle, respect des procédures qualité, sécurité.
  • 6 – Aptitude à travailler en contexte international : maîtrise d’une ou plusieurs langues étrangères, sûreté, intelligence économique, ouverture culturelle, expérience internationale.
  • 7 – Respect des valeurs sociétales : connaissances des relations sociales, environnement et développement durable, éthique.

Dimension spécifique à la spécialité Eau et Environnement de l’ENSIL qui forme et certifie des ingénieurs capables de :

  • 1 – Mettre en oeuvre une politique de gestion des eaux et/ou des déchets dans le cadre des mécanismes de gestion des services publics et de management de sociétés privées.
  • 2 – Garantir une qualité de l’eau par la mise en place de solutions techniques et de gestion.
  • 3 – Comprendre, maîtriser les paramètres à surveiller en matière de qualité physico-chimiques et biologiques des milieux aquatiques, de l’air, du sol.
  • 4 – Concevoir, exploiter, gérer des équipements de :
    – traitement et distribution d’eau
    – collecte, traitement et évacuation des eaux usées et des boues
    – collecte, traitement, valorisation et évacuation des déchets
    – maîtrise de la qualité environnementale par la mise en place de solutions transversales intégrant sols, déchets, eau, air, énergie.
  • 5 – Evaluer les risques sanitaires et les impacts de la mise en place des solutions préconisées.
  • 6 – Mettre en place une normalisation ISO 14000, les règles et la normalisation hygiène, sécurité, environnement.
  • 7 – Qualifier et quantifier une activité en termes d’impact généralisé.

Debouchés

Secteurs d’activité :

Ingénieur en production d’eau, traitement des eaux et des déchets, et environnement urbain et industriel, exerce sa mission en exploitation (potabilisation, traitement des eaux et des déchets urbains), en milieu industriel (traitement des effluents, traitement de l’air, gestion des déchets, décontamination des sols, analyse de risques environnementaux et sanitaires), en bureaux d’études (conception, dimensionnement), en industrie (production, collecte, exploitation), en collectivité territoriales et administration (gestion de l’environnement en collectivités), en France et à l’international.

Ce professionnel peut prétendre aux emplois suivants :

  • Chargé d’affaires, d’études, de projets, d’exploitation
  • Ingénieur subdivisionnaire ou assimilé, du génie sanitaire
  • Ingénieur de recherche et développement, commercial
  • Responsable environnement, qualité, sécurité, développement durable
  • Chef de projet ou de service

Établissements

En Nouvelle-Caledonie

Pas d'offres de formations disponibles

Sur le reste de la France

Sélectionnez une région: