Master pro Sciences, technologies, santé mention géologie appliquée spécialité géologie appliquée

Niveau d'étude :
Domaines :
Type de dipôme:
Master professionnel
Nature du dipôme:
Diplôme national ou diplôme d'Etat

Le diplômé est un professionnel qui collecte et analyse des données géologiques et géophysiques relatives aux sols, au sous-sol, et aux eaux souterraines ; il analyse leurs caractéristiques (compositions, natures, risques, potentiels, …) et définit les conditions de leur gestion (exploitation, protection, restauration). Il définit et coordonne la mise en oeuvre des méthodes et procédés d’étude, de prospection et de valorisation. Il peut faire évoluer les techniques et outils d’étude. Il interprète les résultats d’analyses et de mesures et les formalise par des rapports, comptes rendus, publications. Il supervise la mise à niveau des procédures au regard des nouvelles normes et des objectifs de certification. Il conseille et apporte un avis technique (prise de permis, matériaux, calcul de fondation, …) à des services (études, exploitation, construction, …). Il suit et met à jour l’information scientifique, technologique, technique, réglementaire. Il supervise et coordonne un projet, une équipe, un service.

Objectif

Le titulaire du diplôme est capable de :

  • travailler en autonomie, communiquer, partager et organiser des données et effectuer une recherche d’information
  • définir les objectifs et le contexte d’un projet, réaliser et évaluer les actions à mettre en oeuvre
  • réaliser une étude : poser une problématique, construire et développer une argumentation ; interpréter les résultats ; élaborer une synthèse ; proposer des prolongements
  • travailler en équipe
  • diriger une équipe
  • mettre en oeuvre et respecter les procédures, la législation et les normes
  • exploiter des outils d’analyse de données (bases de données, modélisation, analyse statistique)
  • utiliser des logiciels de cartographie, un système d’information géographique
  • rédiger toute forme d’écrit technique ou scientifique (réponse aux appels d’offre, rapport d’études, articles)
  • réaliser une recherche bibliographique exhaustive sur une thématique nouvelle
  • localiser les acteurs de son environnement professionnel et communiquer avec eux
  • communiquer à l’oral et à l’écrit en anglais

Sur le terrain, le titulaire du diplôme est capable de :

  • lever des coupes stratigraphiques
  • effectuer des mesures structurales, géophysiques et hydrogéologiques
  • définir une stratégie d’échantillonnage
  • réaliser une carte géologique, hydrogéologique
  • caractériser et analyser les structures géologiques et en déduire la chronologie des évènements géologiques
  • établir ou interpréter une carte de risques

Le titulaire du diplôme ayant suivi le parcours géotechnique est capable de :

  • définir les objectifs et les moyens d’un programme d’investigation géotechnique
  • utiliser des appareillages scientifiques dans les domaines de la géotechnique et de l’étude des sols
  • développer des calculs géotechniques plus ou moins complexes en fonction de la nature reconnue du sous-sol et du projet étudié
  • en déduire la capacité de portance d’un sol et prédire, selon les règles de l’art, son comportement à la suite de travaux de génie civil
  • coordonner les opérations de terrassement de grands travaux
  • superviser la réalisation de travaux spéciaux, de fondation et de confortements

Le titulaire du diplôme ayant suivi le parcours hydrogéologie est capable de :

  • identifier et décrire les ressources en eau
  • caractériser le comportement physique et chimique des aquifères
  • réaliser et interpréter les cartes piézométriques, les essais hydrodynamiques simples, les analyses chimiques et de qualité
  • définir et coordonner un programme de gestion active des ressources en eau
  • définir et coordonner un programme de remédiation des sites et sols pollués

Il maîtrise le cadre réglementaire relatif à l’eau, à la gestion des déchets, à l’environnement.

Le titulaire du diplôme ayant suivi le parcours ressources minérales est capable de :

  • utiliser les outils classiques de reconnaissance en minéralogie et pétrographie
  • établir une stratégie de recherche pour mieux contraindre les conditions de formation des gisements afin de définir des guides de prospection et de délimiter l’extension d’un gisement. (campagnes géochimiques, campagnes géophysiques et cartographie géologique)
  • estimer les ressources et réserves
  • participer au dimensionnement d’installation de traitement en fonction de la nature des matériaux. – définir et mettre en oeuvre une stratégie de recherche foncière
  • mobiliser les moyens d’évaluation des risques environnementaux

Il connait la Réglementation Générale des Industries Extractives -RGIE- et possède des notions d’économie

Debouchés

Secteurs d’activité :

  • Bureaux d’études de sol
  • Bureaux d’études en environnement
  • Sociétés de services géologiques et géophysiques
  • Ingénierie géologique et géotechnique
  • Services d’aménagement et de gestion des aléas et risques naturels
  • Industrie minérale (exploration, exploitation, mines, carrières, hydrocarbures)
  • Cabinets de conseil et d’expertise dans les secteurs BTP, Eau et Ressources minérales
  • Collectivités territoriales
  • Établissements publics à caractère industriel et commercial [EPIC] : ex : ADEME, ANDRA, BRGM, CEA, CIRAD, EPPS, IFP Énergies nouvelles, IFREMER, INERIS, IRSN, SNCF
  • Recherche et enseignement supérieur

Métiers visés :

  • Chargé d’étude
  • Chargé de projet
  • Responsable environnement
  • Ingénieur géologue
  • Ingénieur géotechnicien
  • Conducteur de travaux
  • Hydrogéologue
  • Géologue minier
  • Géologue foncier
  • Ingénieur chargé de recherche
  • Chercheur (contrat doctoral)

Établissements

En Nouvelle-Caledonie

Pas d'offres de formations disponibles

Sur le reste de la France

Sélectionnez une région: