Consultant / consultante SaaS

Niveau d'accès :
Statut(s) :
salarié
Secteur(s) d'activité(s) :
/
Centre(s) d'intérêt(s) :
/ /

Le consultant SaaS (Software as a Service) conseille et accompagne ses clients dans le transfert de leurs données informatiques vers des serveurs externes à l’entreprise (cloud). Ses conseils portent sur l’aspect technique et organisationnel.

Le consultant SaaS (Software as a Service ou logiciel en tant que service) conseille et accompagne ses clients dans le transfert de leurs données informatiques vers des serveurs externes à l’entreprise (cloud). Ses conseils portent à la fois sur l’aspect technique et organisationnel du projet. Il intervient donc depuis le diagnostic jusqu’à la formation, en passant par le choix de la solution la plus adéquate. Il peut être consultant interne ou externe à l’entreprise cliente.

Le métier

Nature du travail

Étudier l’existant

Comme tout consultant, ce professionnel commence par analyser les besoins de l’entreprise ou du service qui a fait appel à lui. Il fait donc le diagnostic des matériels et logiciels existants, interroge les personnes concernées sous forme de questionnaires ou de réunions sur leurs besoins, observe leurs usages et mène une étude de faisabilité en mesurant les contraintes organisationnelles et technologiques spécifiques à l’entreprise.

Choisir une solution

Parallèlement, le consultant SaaS analyse et compare les solutions existant sur le marché du cloud. Une fois son choix arrêté, il devra le justifier auprès de l’entreprise cliente. Ensuite, il définit les spécifications des nouveaux outils et rédige le cahier des charges. Il établit également un planning de mise en place du projet de transfert de données et planifie les ressources financières, matérielles et humaines nécessaires.

Suivre son installation

Durant la phase de mise en oeuvre, il accompagne la migration des outils, fait les développements nécessaires, veille à la confidentialité et à la sécurité des données transférées en lien avec l’équipe projet, qu’il anime de bout en bout. Il peut également concevoir un plan de formation, rédiger la documentation pour les utilisateurs et les manuels techniques.

Compétences requises

De solides connaissances techniques

Consultant SaaS est un métier très technique, qui impose des compétences dans des champs variés : réseaux, Internet, intranet, extranet, serveurs, langages de programmation des plates-formes de cloud computing, paramétrage de logiciels, etc. Il doit en outre avoir une bonne compréhension de l’entreprise et être formé à la conduite et à la gestion de projet. Il doit également maîtriser l’anglais technique et opérationnel.

Des qualités humaines

Doté d’une bonne culture générale, le consultant SaaS a le sens de l’écoute et du contact. Il s’adapte rapidement aux différents environnements et doit savoir convaincre. Rigueur, disponibilité, mobilité, curiosité, pédagogie et autonomie sont autant de qualités nécessaires au bon exercice de ce métier.

Où l'exercer?

Lieux d’exercice et statuts

Du bureau au client

Le consultant travaille au sein de l’entreprise cliente, en collaboration étroite avec les services concernés par les changements qu’il va mettre en place. Entre deux missions ou au tout début d’une mission, il travaille à son bureau pour faire des recherches sur l’évolution des solutions de cloud computing ou écrire des articles, dans des revues ou blogs spécialisés, par exemple. Il peut également se déplacer pour rencontrer des fournisseurs et participer à des congrès dans le cadre de sa veille technologique indispensable.

Souvent en réunion

Il peut être accompagné dans son travail en entreprise par une équipe de développeurs et d’administrateurs réseaux. Il est proche du chef de projet et, en tant que pilote du projet, il anime et organise de nombreuses réunions tout au long de sa mission. Il est généralement sollicité par la direction des systèmes d’information ou directement par la direction générale de l’entreprise à qui il rend compte régulièrement.

Toujours disponible

Il doit respecter les délais et budgets fixés, et peut être amené à faire de longues journées pour tenir ses engagements. Il doit en outre se montrer disponible pendant la phase de déploiement de la solution cloud pour répondre aux demandes et questions des utilisateurs.

Carrière

Des employeurs variés

Le consultant SaaS peut, par exemple, travailler chez un éditeur de logiciels de style IBM ou Microsoft, dans un cabinet de conseil spécialisé ou encore dans une grande entreprise, en tant que conseiller interne.

Un poste qui demande de l’expérience

Une première expérience dans le domaine informatique est souvent demandée au futur consultant SaaS. Au fur et à mesure de l’avancée de sa carrière, il se verra confier des missions de plus en plus importantes avant de postuler, par exemple, pour un poste de chef de projet et encadrer une équipe.

Un marché en pleine croissance

Le cloud computing est l’avenir de l’informatique, et de plus en plus d’entreprises s’y intéressent, ce qui présage de beaux jours pour les consultants SaaS. Le rapport d’études sur les spécificités du marché du SaaS en France publié par l’Afdel (Association française des éditeurs de logiciels et solutions Internet) révèle que le chiffre d’affaires annuel du SaaS devrait passer de 735 millions d’euros en 2013 à 1,8 milliard d’euros en 2015.

Salaire du débutant (base métropolitaine)

À partir de environ 346 000 Cfp (2900 euros) brut par mois.

Accès au métier

L’accès au métier de consultant SaaS demande généralement une première expérience en informatique avec un diplôme de niveau bac + 5.

  • Niveau bac + 5

  • Diplôme d’ingénieur en informatique
  • Master avec une spécialistion cloud computing et mobility, mention informatique…

Exemples de formations

Formations disponibles en Nouvelle-Calédonie

Aucune formation disponible en Nouvelle-Calédonie

Formations dans le reste de la France

Après le BAC

niveau 1 (bac + 5 et plus)

En savoir plus