Développeur / développeuse d’applications mobiles

Niveau d'accès :
Statut(s) :
indépendant, salarié
Secteur(s) d'activité(s) :
/
Centre(s) d'intérêt(s) :

Le développeur d’applications mobiles est chargé de la réalisation technique d’une application, basée sur un cahier des charges précis. Il calcule et conçoit des programmes informatiques pour le traitement des données.

Le développeur d’applications mobiles est chargé de la réalisation technique d’une application, basée sur un cahier des charges précis. Grâce à de solides connaissances en maths et en informatique, il choisit les logiciels et codes spécifiques pour la construire. Il travaille en relation avec le chef de projet et un graphiste. Il peut exercer à son compte, au sein d’une agence spécialisée ou en entreprise. Il doit assurer une veille constante pour rester à la pointe des nouvelles technologies.

Le métier

Nature du travail

Créer ou optimiser

Le développeur d’applications mobiles effectue la réalisation technique et le développement informatique d’applications pour mobiles, smartphones et autres tablettes. Il peut s’agir de la création d’une application de toutes pièces, de l’adaptation d’un site web à l’une de ces plates-formes, ou encore de l’optimisation d’une application déjà existante.

Calculer et définir des algorithmes

Pour cela, il doit respecter un cahier des charges précis (réalisé lui-même, s’il travaille seul ou fourni par le chef de projet web ou mobile). Il réalise ensuite des programmes informatiques spécifiques et définit toute la partie algorithmique et de calcul permettant le traitement des données par l’application mobile.

Anticiper et tester

Le développeur doit anticiper les évolutions éventuelles de son application et les problèmes possibles en faisant de nombreux tests. Il doit en outre prendre en compte les spécificités de l’affichage sur ce type d’outils, comme la taille de l’écran, la diversité des plates-formes, l’interaction limitée… ainsi que les contraintes imposées par le client pour lequel il travaille.

Compétences requises

Matheux et informaticien

Outre de solides connaissances sur l’univers  » mobile « , le développeur d’applications doit maîtriser les normes en vigueur (HTML, W3C…) et des langages de programmation. De fortes compétences en mathématiques, notamment en algorithmes, géométrie et analyses, ainsi qu’une mise à jour constante de ces connaissances sont nécessaires.

Bon communicant

Le développeur d’applications mobiles doit être capable de traduire en termes techniques les demandes de son client ou du chef de projet. D’un autre côté, il doit se montrer pédagogue pour expliquer ce qu’il aura réalisé aux non-spécialistes. Pour cela, il doit avoir le goût de l’échange et être une force de proposition.

Rigoureux et à l’affût des nouveautés

Autonome et responsable, le développeur fait preuve de sens pratique et de rigueur. Il suit de près les évolutions technologiques du secteur mais aussi des tendances du marché pour rester concurrentiel. Les développeurs capables de créer des applications sur des plates-formes différentes (mobile, tablette, smartphone) sont particulièrement recherchés.

Où l'exercer?

Lieux d’exercice et statuts

En agence ou en indépendant

Le développeur d’applications mobiles peut exercer dans une agence web ou une agence mobile, un éditeur de logiciels, une grosse entreprise ou directement chez le client en tant qu’indépendant.

Au sein d’une équipe

Le développeur exerce au sein d’une équipe pluridisciplinaire, et de manière étroite, avec l’équipe graphique et les producteurs de contenu, sur des projets de création d’applications qui nécessitent, en général, de 1 à 6 mois de travail.

Rapide et flexible

Le développeur d’applications mobiles doit être capable de travailler vite, parfois même dans l’urgence, en respectant des délais souvent serrés. Pour cela, il doit être plutôt flexible sur ses horaires de travail. Rigoureux et patient, il doit se remettre en question et parfois reprendre de zéro ou abandonner un travail sur lequel il aura travaillé pendant des semaines. Enfin, il doit constamment actualiser ses connaissances dans le domaine des nouvelles technologies et rester à l’écoute des dernières tendances.

Carrière

Surtout salarié

On trouve les développeurs d’applications mobiles dans les cabinets et agences spécialisés, les éditeurs de logiciels, les grosses ESN (entreprises de services du numérique) ou les opérateurs de téléphonie. Mais il est encore rare de faire fortune en tant qu’indépendant. Lors de l’achat de son application, le développeur reçoit un pourcentage élevé de la vente, mais cela n’arrive pas tous les jours ! On compte aujourd’hui un bon millier d’agences web spécialisées et une trentaine ciblant les supports mobiles.

Concours de créatifs

Pour trouver une idée originale, voire procéder à des recrutements, certains enseignes comme Casino, la SNCF, Auchan ou encore La Poste organisent des concours ou  » hackathons  » où des développeurs ont un temps limité pour créer une application sur un thème donné, en collaboration avec des designers et graphistes. Plus de 200 hackathons ont été organisés en France en 2013. En général, l’embauche est à la clé.

Salaire du débutant (base métropolitaine)

2900 à environ 394 000 Cfp (3300 euros) brut par mois.

Accès au métier

En dehors des formations web, les écoles d’ingénieurs proposent des modules spécifiques, et les formations complémentaires se multiplient. Quelques écoles privées investissent aussi le créneau (Hétic, Sup’Internet… ).

  • Niveau bac + 2

  • BTS et DUT en informatique
  • Niveau bac + 3

  • Licence pro mention métiers de l’informatique : développement d’applications ou développement internet et intranet
  • Niveau bac + 5

  • Diplôme d’ingénieur spécialisé en télécommunications et informatique mobile
  • Master mention informatique avec une spécialisation en développement mobile

En savoir plus