Gestionnaire de contrats informatiques

Niveau d'accès :
Statut(s) :
salarié
Secteur(s) d'activité(s) :
Centre(s) d'intérêt(s) :

Le gestionnaire de contrats informatiques est devenu indispensable pour garantir la qualité de prestations, souvent complexes, effectuées avec de plus en plus de fournisseurs et de prestataires de services informatiques dans l’entreprise.

À l’inverse du juriste qui s’occupe de l’aspect légal des contrats, le gestionnaire de contrats informatiques s’assure de la viabilité opérationnelle d’un contrat de sous-traitance, et veille au respect des engagements pris. Il suit un ou plusieurs contrats, allant jusqu’à les faire évoluer si de nouveaux besoins apparaissent. Il garantit donc la qualité des prestations contractées à l’extérieur de l’entreprise et gère les éventuels conflits entre fournisseurs et opérationnels.

Le métier

Nature du travail

Un poste à géométrie variable

Les missions du gestionnaire de contrats informatiques peuvent grandement varier en fonction de l’entreprise et de l’expérience dans le poste. A minima, il veille à la conformité et au renouvellement des contrats de licences informatiques. Plus souvent, il est responsable de toute la chaîne de vie des contrats avec les fournisseurs et les prestataires extérieurs à l’entreprise.

Une aide au choix

Le gestionnaire de contrats informatiques peut être impliqué dès la recherche de la prestation, celle qui répondra au mieux aux besoins de son entreprise. Il participe alors à la rédaction du cahier des charges et se documente sur les prestataires potentiels. S’il n’intervient pas nécessairement dans le choix final, il est souvent amené à piloter la procédure de mise en compétition. Une fois le prestataire choisi, il rédige le cadre conventionnel : objectifs, contraintes, planning, etc.

Un suivi sur le long terme

Enfin, il s’assure de la bonne réalisation du contrat en effectuant des contrôles réguliers et, si besoin, il déclenche des actions correctives. Il peut aussi être amené à faire évoluer le contrat s’il s’aperçoit que de nouveaux besoins sont apparus. Il suit donc les relations entreprise/fournisseurs de près, du début à la fin.

Compétences requises

Contrôle de gestion et informatique

Le gestionnaire de contrats informatiques est un cadre expérimenté aux compétences larges. Il doit allier des connaissances en contrôle de gestion et mécanique budgétaire à de solides connaissances juridiques et techniques dans le domaine de l’informatique. Il doit conserver ses connaissances avec une veille lui permettant de connaître les acteurs et les produits du marché sur lequel il travaille.

Gestion des conflits

En situation de crise, ce professionnel doit être capable de mettre clients et fournisseurs autour d’une table, pour tenter de résoudre les problèmes dans l’intérêt de chacun.

Force de conviction

Bon négociateur, le gestionnaire de contrats informatiques doit faire preuve d’initiative et de créativité dans son métier. Ses capacités d’analyse et de synthèse sont particulièrement appréciées lors des réunions pendant lesquelles il doit également déployer son pouvoir de conviction.

Où l'exercer?

Lieux d’exercice et statuts

Au bureau

Le gestionnaire de contrats informatiques est sédentaire. Pour autant, il doit régulièrement aller à la rencontre de ses collègues et, parfois, des fournisseurs ou prestataires de services, surtout en cas de problème.

En réunion

En interne, il travaille sous la direction du gestionnaire de service ou du responsable des opérations. Il doit également communiquer avec l’architecte technique ou le concepteur-développeur pour bien comprendre la nature des besoins et du contrat à mettre en place. Il travaille aussi avec le juriste d’entreprise et l’auditeur interne.

Carrière

Des recrutements en hausse

Les recrutements des gestionnaires de contrats informatiques sont en forte progression, en France et en Europe. Les ESN (entreprises de services du numérique) sont leurs principaux employeurs, mais on voit également de plus en plus de sociétés, spécialisées dans la gestion de contrats externalisée, qui s’adressent aux PME (petites et moyennes entreprises) n’ayant pas forcément les moyens d’embaucher un gestionnaire à plein temps. Bien sûr, les grandes entreprises recrutent également.

Expérience demandée

Le métier est le plus souvent accessible après quelques années d’expérience. Par exemple, en tant que consultant (le plus souvent), mais aussi ingénieur, chef de projet, contrôleur de gestion, commercial…

De plus en plus de responsabilités

En début de carrière, le gestionnaire de contrats informatiques gère des contrats peu stratégiques pour l’entreprise en termes de chiffre d’affaires ou de difficultés. Petit à petit, il prend en charge davantage de contrats et aux enjeux plus importants. Le poste de gestionnaire de contrats informatiques peut conduire à celui de responsable des opérations, de gestionnaire fournisseurs ou achats…

Salaire du débutant (base métropolitaine)

Salaire variable en fonction du lieu d’exercice et de l’expérience du candidat.

Accès au métier

Le métier de gestionnaire de contrats informatiques est accessible après quelques années d’expérience, le plus souvent après une formation bac + 4 à 5 en école d’ingénieurs, master en informatique, ou école de commerce et gestion

  • Niveau bac + 4/5

  • Diplôme d’école supérieur de commerce et de gestion
  • Niveau bac + 5

  • Diplôme d’ingénieur avec une spécialité informatique ; master universitaire mention informatique, mention MIAGE, ou dans le domaine de l’audit et du contrôle (domaine gestion et comptabilité)

Exemples de formations

Formations disponibles en Nouvelle-Calédonie

Aucune formation disponible en Nouvelle-Calédonie

Formations dans le reste de la France

Après le BAC

niveau 1 (bac + 5 et plus)

En savoir plus